mercredi , 26 juin 2019

Marche de l’opposition – Etape 2 : La Casse n’a pas failli à la tradition

La marche de l’opposition guinéenne s’est poursuivie sans incidents jusqu’à la casse où on a noté des jets de pierres entre manifestants de l’opposition et partisans de la mouvance présidentielle.

Les jets de pierre n’ont duré que quelques minutes. Le ministre des Droits de l’Homme et des libertés publiques a appelé la veille chacun à respecter la position de son voisin a dû intervenir pour calmer les ardeurs des uns et des autres.

Casse, marché de pièce détachées, majoritairement favorable au pouvoir en place n’a donc pas failli à sa tradition de zone d’affrontements entre militants de l’opposition et ceux du régime. Plusieurs cas de blessés ont été dénombrés à ce même endroit dans des échauffourées lors de la dernière marche de l’opposition.

Difficile pour le moment de dire avec exactitude s’il y a eu ou pas de blessés après les incidents « mineurs » d’aujourd’hui. On sait seulement que forces de sécurité ont intervenu à l’aide de gaz lacrymogène pour disperser les jeunes des deux camps. La marche se poursuit. Et les leaders sont à Madina.

Le porte-parole du gouvernement, Damantang Albert Camara a déclaré n’avoir enregistré aucun incident à 12h GMT. ‘’Pour assurer la protection des populations civiles, les autorités guinéennes ont anticipé en déployant un dispositif de sécurité constitué de 4000 hommes – 1500 policiers et 2500 gendarmes’’, a-t-il dit.

 

Note de la Rédaction : Photo d’archive.


Fatoumata Kéita
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*