vendredi , 21 février 2020
Flash info

Crash de Monrovia : Le discours émouvant du président aux obsèques des victimes

En larmes, mouchoir en main, l’air abattu et sans lunettes noires, le président guinéen Alpha Condé est apparu mercredi aux obsèques des onze militaires guinéens morts lundi dans un crash à Monrovia très ému. Son discours, pas long, a marqué tout les esprits…

« Nous sommes venus ici ce matin pour rendre hommage à nos braves soldats, qui dans l’exécution d’une mission d’Etat ont perdu la vie suite à un tragique accident d’avion sur le territoire libérien, le 11 février 2013, où se trouvaient le général de division Souleymane Kélèfa DIALLO, le Colonel Moustapha Sangaré, le colonel Cellou Dalein Diallo, le colonel Soriba Diawara, le colonel Sanoussy Camara, le colonel Mohamed Papa Coumbassa, le commandant Mamadou Malal Diallo, le Colonel Mamoudou Condé, le Commandant Abdoulaye Camara, le Capitaine Mamoudou Condé « Milla », l’Adjudant Aboubacar Mabinty Bangoura.

Chers compatriotes,

Nous vivons un moment difficile dans l’histoire de notre pays, au vu de la qualité et le nombre de militaires disparus. Leur disparition constitue une perte non seulement pour leurs familles respectives, mais aussi pour les forces de défense et de sécurité.

Cette perte intervient à un moment crucial dans la vie des forces armées guinéennes marquées par le processus de reforme des forces de défense et de sécurité dont le chef d’état major général des armées a été l’un des acteurs essentiels.

La mort de Souleymane Kélèfa DIALLO, est un coup dur pour l’armée guinéenne. Il en n’est de même pour l’équipage et les membres de la délégation qui chacun à sa place jouait le rôle qui était le sien dans le processus de reforme.

C’est pour moi le lieu et le moment en dépit de cette prière, de lancer un appel solennel aux officiers, sous-officiers et hommes de rang de l’armée guinéenne de renforcer la cohésion et de resserrer les rangs afin de bâtir une armée républicaine au service de tout le peuple.

Chers compatriotes,

Depuis la survenue de cette tragédie, le peuple de Guinée dans son ensemble à travers ces différents témoignages ou obligations s’est senti concerné.

Au-delà de cette perte, je suis donc réconforté de constater que le peuple de Guinée est soudé à son armée. Le gouvernement pour sa part reste déterminé à poursuivre le processus de reforme annoncé afin de faire de notre armée, une armée républicaine au service de son peuple.

C’est le lieu de remercier le gouvernement libérien, les pays membres de la CEDEAO et de la communauté internationale de leur compassion et de leur soutien à cette douloureuse circonstance.

Au nom du peuple de Guinée, au gouvernement et à l’ensemble des forces armées, j’adresse mes sincères condoléances aux familles éplorées, au peuple de Guinée et à l’ensemble des forces armées.

Que leur âme repose en paix. Amen! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*