mercredi , 26 juin 2019

CENI : les « frondeurs » reculent d’un pas

Les commissaires de la CENI qui s’apprêtaient à animer une conférence de presse sur « le choix de l’opérateur pour fichier électoral » ont reporté l’activité à la dernière minute. La raison évoquée par Etienne Soropogui, membre du groupe qui devait tenir la conférence, est que les Commissaires n’étaient pas suffisamment préparés.

« On a reporté la conférence pour mieux nous préparer, mais l’idée, c’est de construire quelque chose de fiable », a dit Soropogui. « Il y a des petits arrangements techniques à faire, mais ce qu’il faut retenir, c’est qu’il y a une déclaration en phase de finalisation sur ce report », a dit l’ancien vice-président des Nouvelles Forces Démocratiques, sans donner la date du prochain rendez-vous avec la presse.

Selon toute vraisemblance, la conférence de presse reportée sine die devait être animée par le groupe des dix commissaires déjà surnommé « le groupe des frondeurs » par d’autres commissaires de la même institution électorale. Ce sont des membres de la CENI désignée par des partis de l’opposition radicale. Ces commissaires ont signé par le passé deux déclarations dans lesquelles ils fustigent les décisions ‘’unilatérales » du président de la Commission, Bakary Fofana.

Une source qui suit l’évolution du dossier a indiqué à Kaloumpresse.com que la pression exercée par les diplomates accrédités à Conakry est à l’origine de ce recule des Commissaires « frondeurs ».

Elie Ougna
+224 62 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*