mardi , 23 juillet 2019
Flash info

Crash au Liberia : les dépouilles mortelles sont arrivées à Conakry

Les dépouilles mortelles des 11 officiers de l’armée guinéenne tués lundi dans un crash d’hélicoptère à Charlesville près de Monrovia sont arrivées à Conakry en début d’après-midi.

 

Partis pour une mission auprès de l’armée de la République sœur du Liberia, c’est finalement dans des cercueils que les vaillants officiers guinéens ont regagné leur pays. L’émotion était insoutenable lors que l’avion des Nations-Unies s’est posée sur le tarmac de la base militaire de Conakry, située à Yimbaya, dans la commune de Matoto, avec à son bord les corps du Chef d’État-major général des armées et de ses compagnons de mission. Il était alors 12h. Le cortège funèbre a pris l’autoroute Fidel Castro jusqu’à la morgue d’Ignace Deen dans la commune de Kaloum. Les membres du gouvernement, la Première Dame de la République, l’armée guinéenne dans toute sa composante et les populations de Conakry sont massivement sortis pour réservé un accueil à la dimension des victimes du crash aérien, mortes pendant qu’ils portaient le drapeau Guinéen sur l’échiquier sous-régional.

 

S’exprimant à propos de la mort du Général Souleymane Kèlèfa Diallo, le Premier ministre Mohamed Saïd Fofana a loué les qualités d’un « officier valeureux, un pur produit de l’armée guinéenne ».

 

Il « était reconnu pour son humanisme, son dévouement au travail qui lui a été confié. Sa mort est une grande perte pour l’armée, pour sa famille, pour le chef de l’Etat, pour l’ensemble du peuple de Guinée », a ajouté le Chef du gouvernement.


Fatoumata Kéita

contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*