jeudi , 5 décembre 2019

Conakry : les forces de sécurité étaient bien là

La capitale guinéenne s’est réveillée ce matin sous une bonne ‘’escorte’’ sécuritaire. Les détachements de gendarmerie et de police anti-émeute sont postés dans les grands carrefours.

Sur l’axe Aéroport-Madina-Stade du 28 Septembre, itinéraire qui devait être emprunté par l’opposition, on constate des contingents de gendarmes et de policiers au niveau des passerelles et autres carrefours. Sur la route Le Prince, fief du chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, la présidence des agents des forces de l’ordre est là aussi impressionnante.

La marche projetée par le Collectif, l’ADP et le CDR ce matin a été reportée à la semaine prochaine. Les trois alliances affirment avoir reporté leurs manifestations pour ‘’éviter à la jeunesse des affrontements inutiles’’.

Le pouvoir qui avait refusé de délivrer une autorisation a nié avoir interdit toute activité à caractère politique. ‘’Elle est non autorisée à cause de la visite du président de la FIFA en Guinée’’, a confié le porte-parole du gouvernement.


Mamady Fofana
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*