samedi , 18 janvier 2020

Le gouvernement interdit la marche de l’opposition

A moins de 48 heures de la manifestation projetée par l’opposition regroupée au sein du Collectif, de l’ADP et du CDR, le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, Alhassane Condé, a décidé d’interdire toute marche à caractère politique.

 

L’interdiction a été annoncée durant une rencontre que le ministre Condé a eu avec les cinq maires et le gouverneur de la ville de Conakry ce mardi. La seule manifestation autorisée le 7 février est celle de « la jeunesse visant à accueillir le président de la FIFA ».

 

Visiblement très remonté, le ministre de l’Administration du territoire a dénoncé l’attitude des leaders qui est de nature à « décourager les investisseurs ».

 

Au cours de sa rencontre, le ministre a rappelé les maires à l’ordre, affirmant qu’ils doivent jouer le rôle de l’Etat. « La mairie est un démembrement de l’Etat, ce n’est pas la population qui vous a mis là ».

 

L’opposition quant à elle est décidée à sortir au motif qu’elle n’a pas besoin de faire une demande d’autorisation pour sortir mais plutôt une lettre d’information qui est déjà faite.

 

Fatoumata Kéita

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*