lundi , 23 septembre 2019

Énergies renouvelables : La société américaine Nations Solar veut investir 3 milliards USD en Guinée

Une délégation de la société américaine du nom de Nations Solar, spécialisée dans l’énergie solaire, a été reçue en audience par le Président de la République, Pr Alpha Condé, le mercredi 30 janvier 2013 au Palais Sékhoutouréya. Il était question pour le chef de l’Etat et ces hommes d’affaires américaines de discuter des opportunités d’investissement en Guinée dans ce domaine.

Une enveloppe de 3 milliards de dollars américains, c’est le montant que cette société compte investir dans le secteur des énergies renouvelables en Guinée. Un projet qui doit démarrer cette année.

La délégation américaine a été introduite chez le Président de la République par le partenaire guinéen, Mamady Sènkoun Kaba, accompagné par Abdoulaye Kéita, coordinateur général d’Electricité de Guinée (EDG).

Au sortir de l’audience, Richard M. Nugent, Président directeur général de Nations Solar, a déclaré : « Nous sommes venus pour des projets d’énergies renouvelables en commençant par des petits projets destinés aux villes comme Siguiri ainsi que pour les villages et les zones minières. Nous avons réalisé des projets aux Etats-Unis d’Amérique, au Moyen Orient. Mais en Afrique, c’est le plus grand projet que nous allons réaliser en Guinée. Nous avons fait des petits projets au Burkina Faso, au Botswana et en Namibie ».

Apportant des éclaircissements sur ces projets, Abdoulaye Kéita, coordinateur général d’EDG a indiqué : « Ce sont nos partenaires américains de la société Nations Solar, chargée de l’installation de centrales solaires de 1.000 Mgw en Guinée, mais qui seront reparties sur les différents sites. La construction va commencer en fonction des besoins précis des différents sites et nous allons augmenter progressivement. Cette énergie aura pour objectif d’assurer l’électrification du pays. Mais aussi, assurer en partie l’industrialisation de notre pays. Vous savez que notre pays est riche en Bauxite, en Fer et la transformation de ces ressources nécessite des quantités énormes d’énergie. Et nous sommes en train de voir comment installer ces énergies pour pouvoir transformer nos matières premières sur place. Nous avons créé un département ‘’Energies renouvelables’’ qui va consister à très long terme à remplacer la production thermique par les énergies renouvelables. Donc à très long terme, la production va se limiter seulement à la production hydraulique et à la production hydroélectrique. On a déjà fini l’étude de faisabilité et les travaux vont commencer en 2013 ».

Le Bureau de Presse de la Présidence

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*