lundi , 18 novembre 2019

Guinée : Les non alignés s’alignent

Après avoir longtemps hésité, les Centristes du Club des Républicains (CDR) ont finalement basculé dans l’opposition radicale représentée par le Collectif et de l’ADP. Le protocole d’entente a été signé du côté des Centristes par Ibrahima Kassory Fofana et Boubacar Barry.

Protocole d’entente

Entre le Club des Républicains (CDR) représenté par son porte-parole docteur Ibrahima Kassory Fofana, président de GPT et le Collectif et l’ADP représenté par Monsieur Aboubacar Sylla, président de l’Union des Forces du Changement (UFC)

Objet : Mise en place d’une plate forme de concertation en vue de la finalisation de la transition.

-Considérant la nécessité absolue du respect de la Constitution et des lois de la République ;

-Soucieux de la nécessité de doter notre pays de l’ensemble des Institutions Démocratiques ;

-Considérant la volonté des partis membres du Collectif, de l’ADP et du CDR de conjuguer leurs efforts et leurs énergies pour la finalisation du processus électoral et favoriser la tenue d’élections libres, transparentes et acceptées de tous ;

Les partis en présence décident :

Du rassemblement de l’opposition plurielle autour d’une plate forme commune permettant la conjugaison des efforts des uns et des autres pour la finalisation de la transition. Cette plate forme pouvant prendre l’appellation de : « Collectif-ADP-CDR ».

L’objectif visé par cette démarche consistera à veiller conformément à la loi :

– Au respect des procédures internes liées au fonctionnement de la CENI ;

– A la mise en place correcte des démembrements de la CENI ;

– Au vote de tous les citoyens guinéens y compris ceux de l’étranger ;

– Au choix d’un opérateur crédible pour la révision des listes électorales.

Et de mettre en œuvre tous les efforts nécessaires en vue de la création des conditions indispensables à la bonne tenue des élections.

Pour ce faire, le CDR s’engage dans le respect de son identité et sa doctrine politique :

– A tout mettre en œuvre pour une concertation fructueuse et bénéfique à tous ;

– A mettre à la disposition de nouveau cadre de concertation, toutes ses ressources humaines pour atteindre les objectifs fixés de commun accord ;

– De mettre à disposition toutes ces structures à la base dans le cadre du processus électoral afin de favoriser une bonne représentativité de l’opposition sur le terrain ;

Le Collectif et l’ADP s’engagent pour leur part :

– A intégrer le CDR dans toutes ses concertations et démarches de travail afin de lui permettre de prendre une part active à toutes les actions tendant à l’atteinte de l’objectif visé plus haut ;

– D’intégrer les responsables qui seront désignés par le CDR dans les commissions de travail établies à cet effet.

Fait à Conakry le 15 janvier 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*