mardi , 20 octobre 2020

Affaire 13 milliards GNF : les questions autour des signatures attribuées au ministre des Finances persistent

Dans l’affaire désormais baptisée tentative de détournement de 13 milliards de francs guinéens, le parquet a émis mardi la proposition de faire intervenir des experts pour authentifier ou non les signatures que la défense attribue au ministre de l’Economie et des Finances Kerfalla Yansané.

L’idée a été avancée par le parquet alors que le chef de cabinet du ministère des finances passait sa deuxième journée d’audition dans cette même affaire. Moussa Kéita  a de nouveau soutenu que les signatures sur les lettres de transmissions attribuées à son patron Yansané ont été falsifiées. « Je persiste et je signe, les lettres de transmissions sont fausses, et elles ne viennent pas du ministre », a-t-il réitéré.

Ces phrases viennent appuyer celles du ministre des Finances, appelé à comparaître à titre de témoin, mais qui a nié la paternité des signatures apogées sur les documents dans une lettre-réponse adressée au tribunal.

Le tribunal va se prononcer sur la nécessité de faire expertiser les signatures le lundi 28 janvier prochain.


Mamady Fofana
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*