mardi , 23 juillet 2019

Spectacle : Un grave quiproquo a failli annuler le concert de ‘’Sexion d’Assaut’’

Grosse frayeur pour les fans de « Sexion d’Assaut » ! Le groupe de hip-hop français a échappé au filet de quelques hommes de Dieu en Guinée. Son concert prévu le 16 février dans la capitale guinéenne aura finalement lieu.

C’est après plusieurs jours de tractations entre le ministre de la Culture et quelques chefs religieux dont le Premier Iman de la mosquée Fayçal, tractations qui seraient arrivées devant le Conseil des ministres, que la structure Meurs Libre Prod’, organisatrice du concert a reçu l’aval des autorités guinéennes. Les raisons sont surprenantes. « Le vieux » sous-entendaient dans l’appellation du groupe de rap ‘’Sexion d’Assaut’’, le nom ‘’Sexe’’. Partant de ce raccourci, ils pensaient à de graves atteintes à la pudeur et à une campagne de sexe avec l’arrivée du groupe à Conakry.

« Assaut » qui pourrait aussi être interprété comme une attaque armée imminente ne leur disait cependant pas grand-chose. Mais ‘’Sexion’’, si.

« On nous a dits au ministère des Arts, de la Culture et du Patrimoine Historique que le premier imam de la grande mosquée de Conakry et un certain ont saisi le ministre parce qu’ils pensent qu’il ya des jeunes qui sont en train de faire la promotion de quelque chose de sexuelle. Le problème c’est le préfixe du mot Sexion. Cela sonnerait mal à l’oreille, selon ces gens », a commenté Abdoulaye M’baye de Meurs Libre Prod’.

Pour concilier les deux parties, chacun a dû faire une concession. Meurs Libre Prod’ a accepté de changer « Sexion » en « Section ». Les hommes de Dieu ont accepté de lever l’interdiction du concert et laisser les enfants s’amuser. Et le concert a été maintenu.

Mamady Fofana
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*