mardi , 20 novembre 2018

Législatives : La date du 12 Mai est intenable, selon l’opposition

Le Collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition et l’Alliance pour le développement et le progrès ont affirmé vendredi que la date du 12 Mai désignée par la CENI pour les législatives était techniquement intenable.

Les deux blocs de l’opposition radicale ont fait la déclaration pendant une conférence de presse, estimant que la Commission électorale nationale indépendante a déjà consommé un moi, sans qu’aucun acte concret n’ait été posé.

‘’Il sera techniquement impossible de tenir les élections législatives à la date du 12 Mai, même si nous acceptons d’y participer’’, a déclaré Aboubacar Sylla, président de l’UFC et porte-parole des deux groupes de partis. ‘’Un mois s’est déjà écoulé depuis l’annonce de la date sans que rien ne soit fait’’, a ajouté Sylla.

A la Commission électorale, c’est plutôt un autre son de cloche que l’on entend. Bakary Fofana, président de l’institution a confié à Kaloumpresse.com que la date était à la portée de la Guinée. M. Fofana a mis en exergue les innovations instituées par la CENI pour un scrutin libre, transparent et crédible. Il invite toutefois les Guinée à s’engager dans un élan patriotique et à soutenir la CENI pour la réalisation de cet objectif électoral qui mettrait un terme à la transition politique entamée en Guinée depuis 2008.

Elie Ougna
+224 62 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*