vendredi , 6 décembre 2019

Composition des démembrements de la CENI : L’opposition radicale appelle au boycott

Les partis politiques réunis au sein du Collectif et de l’ADP ont appelé mardi leurs structures de Conakry et de l’intérieur du pays à refuser toute implication dans le processus de recomposition des démembrements de la Commission électorale nationale indépendante.

Les deux blocs politiques estiment dans un communiqué rendu public la constitution des démembrements de la CENI telle qu’annoncée par l’équipe de Bakary Fofana n’obéit à aucune disposition légale et se fait en violation du Règlement Intérieur de l’institution.  » En effet, non seulement cette action s’inscrit dans un programme qui découle d’un chronogramme d’élections rejeté par l’ADP et le Collectif mais elle fait appel dans cette opération aux préfets, sous-préfets et maires qui ne devraient en aucune façon être impliqués dans la mise en place de démembrements qui relèvent exclusivement de la CENI », affirment le Collectif et l’ADP dans leur déclaration. « 

Au fur et à mesure de l’évolution de la situation, des instructions complémentaires seront adressées au moment opportun et de nouvelles dispositions éventuelles portées à la connaissance des responsables des fédérations respectives ».

 

Le président de la Commission électorale nationale indépendante Bakary Fofana a invité mercredi 26 décembre les partis politiques de la mouvance, de l’opposition ainsi que les organisations de la société civile et l’Administration du territoire à déposer les noms de leurs représentants au niveau des CECI de Conakry, des CEPI et des CESPI. Ces listes devaient être déposées dans un délai de 10 jours à compter de ce jeudi 27 décembre 2012.

 

Mamady Fofana

+224 62 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*