mercredi , 5 août 2020
Flash info

Arrestation présumés assassins de Mme Boiro : la gendarmerie dément la version de la police !

Dans le dossier concernant l’arrestation des présumés auteurs du double assassinat de Mme Aïssatou Boïro, Directrice Nationale du Trésor Public et de Paul Temple Cole, ingénieur Télécom chez ETI,  la Gendarmerie dément la version de la police.

Commandant Mamadou Alpha Barry, l’officier de communication de la gendarmerie,  a déclaré  ce 3 janvier dans  une radio privée de la place que la police est allée vite en besogne.   Selon lui, contrairement à ce qu’a affirmé la Direction Centrale de la Police Judiciaire, le gang n’a pas utilisé le véhicule de Mme Boïro pour aller jusqu’à Yattaya.

Selon Mamadou Alpha Barry, quand Mme Boiro a été touchée, son chauffeur qui avait constaté qu’elle avait du sang dans les mains, la immédiatement conduite dans  sa  voiture au Centre Mères et Enfants de Kaporo-rails. C’est à partir de là-bas que  la police, qui est arrivée la première sur les lieux, a récupéré le véhicule. Qui a été  envoyé au commissariat central de Ratoma. Le véhicule n’a pas roulé jusqu’à Yattaya, persiste et signe Commandant Mamadou Alpha Barry.

Plus loin, l’officier de communication de la Gendarmerie a déclaré que ce n’est pas un certain Sidibé qui a donné des armes aux présumés assassins. Il accuse  la police n’avoir  pas suffisamment fourni des preuves. Selon lui, c’est un certain policier sous le couvert de l’anonymat qui a dénoncé Sidibé qui était déjà pisté par la gendarmerie.

La sortie de M.Barry est la preuve qu’il n’y a pas de coordination entre policiers et gendarmes dans la conduite des enquêtes.

Guineedirect.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*