mardi , 10 décembre 2019

« Tout autre report des législatives conduira la Guinée vers l’inconnu », dixit Rabiatou Serah Diallo

La présidente du Conseil national de transition, Hadja Rabiatou Serah Diallo, a souhaité samedi 29 décembre, l’organisation des élections législatives à la date du 12 Mai 2013 pour éviter que la Guinée ne plonge dans le chaos.

Rabiatou Serah Diallo qui s’exprimait, certainement pour la dernière fois à la clôture d’une session budgétaire, a déclaré avoir reçu de la CENI sa proposition de chronogramme des élections législatives dont la date a été fixée au 12 Mai 2013.

« Cette proposition mérite à notre avis, l’attention de toute la classe politique et des autres acteurs de la vie nationale, car tout report ou tout retard prolongé pourrait entrainer notre pays vers l’inconnu »,a déclaré la présidente du CNT.

« Je me joints à toutes les bonnes volontés ainsi qu’aux amis de la Guinée qui estiment qu’après ces années tumultueuses, il est encore temps pour tous les acteurs de la vie nationale en général, des acteurs politiques en particulier, de se ressaisir afin d’accorder à notre pays un temps de répit lui permettant de penser ses plaies, recoudre le tissu social largement ébranlé’’.

« Personne n’a droit de déstabiliser la Guinée »

L’ancienne secrétaire générale de la CNTG a invité les Guinéens à ‘’tourner la page et à s’engager dans la voie de la réconciliation et de l’unité’’.

« L’avenir est devant nous. Il appartient au Guinéens. Ils en feront ce qu’ils voudront. Nous avons inscrit la réconciliation nationale et la paix en tête de nos préoccupations. Les différences doivent être perçues comme des richesses. D’où la nécessité d’engager un dialogue franc et fructueux basé sur le respect mutuel pour ramener la confiance au sein des paisible populations de Guinée. Nous avons ensemble, une communauté de destin ainsi que l’héritage d’un riche passé. Ensemble, nous sommes face au défit du présent ainsi qu’aux promesses d’un futur radieux. C’est pourquoi j’en appelle à tous pour plus de retenu pour préserver la paix et l’unité nationale. Parce que nous avons tous en partage une Nation dont aucun d’entre nous n’a le droit de déstabiliser ou de mettre en danger. C’est pourquoi nous devons nous donner la main, regarder dans la même direction et sauvegarder les valeurs fondamentales léguées par nos devanciers. L’année 2013 est une année électorale. Les prochaines élections législatives doivent être un rendez-vous de la démocratie, la liberté, le respect de la différence, la transparence et la justice. C’est pourquoi j’en appelle à l’esprit patriotique de tous et de chacun, pour que ce cap soit franchi sans violence et dans le strict respect des lois », a dit Rabi.

 

Le Collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition et l’Alliance pour le développement et le progrès ont déclaré le mardi 18 décembre dernier que le chronogramme publié par la CENI était  »illégal » car ne prenant pas en compte leurs exigences. Ils avaient invité l’organe électoral à tenir compte du vote des Guinéens de l’étranger et du départ de Waymark. Faute de quoi, ont-ils dit, ils pourraient faire recours à leur ultime droit de manifester.

Elie Ougna
+224 62 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*