vendredi , 13 décembre 2019

Assassinat de Mme Boiro : Des présumés auteurs sous les verrous

L’assassinat, le vendredi 9 novembre dernier, dans le quartier de Kipé de la directrice nationale du trésor et de la comptabilité publique, Mme Aïssatou Boiro et de l’ingénieur en télécoms, Paul Temple Cole, avait plongé tout le pays dans l’émoi.

 

Preuve flagrante du climat d’insécurité dans lequel baigne notamment la capitale guinéenne, la mort en particulier de Mme Boiro, réputée cadre intègre et compétente avait mobilisé les autorités au plus haut niveau. Des engagements en vue de la recherche et de la mise aux arrêts des auteurs avaient été formellement pris.

 

Eh bien, selon des sources crédibles, trois personnes, présumées auteurs du double assassinat auraient été arrêtées la semaine dernière. Ils auraient été récemment transférés à la Maison centrale de Kaloum, où ils seraient soumis à un interrogatoire afin de savoir ce qui s’est réellement passé. Selon nos sources, les pistes exploitées par les enquêteurs les auraient conduits à Kobaya, en haute banlieue de Conakry.

Les indices ont tout d’abord permis d’identifier un des éléments du trio. Filé et méthodiquement traqué par les enquêteurs, ce dernier aurait alors été mis aux arrêts alors qu’il était sur sa moto.

Ce fut en plein jour. Mais pour ne pas mettre la puce à l’oreille, les policiers y ont mis toute la discrétion nécessaire. Aussitôt interrogé, il ne se serait point fait prier pour avouer et livrer les noms et les indications de ses présumés complices. A leur tour, ces derniers sont également cueillis quelques heures après pendant qu’ils étaient tous deux à bord d’un taxi.

La moisson complète, la bande aurait été acheminée à la Maison centrale de Coronthie, dans la commune de Kaloum où l’interrogatoire serait en cours. Et selon toujours nos sources dignes de foi, les premières informations permettraient de situer effectivement l’opinion sur la mort de l’ex-directrice nationale du trésor et de la comptabilité.

GuineeConakry.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*