mardi , 20 novembre 2018

TPI de Dixinn : David bat…Chantal

Le Tribunal de première instance de Dixinn en banlieue de Conakry a annulé mercredi 26 décembre la procédure engagée par Chantal Cole contre le journaliste David Yombouno.

Le tribunal a estimé fondées les exceptions soulevées la semaine dernière par Me Faya Gabriel Kamano, l’avocat de Yombouno, soutenant que la plainte de dame Cole et de sa radio Chérie FM est une procédure qui doit être régie par la loi 002 sur la liberté de la presse et non le code de procédure pénale. Par ailleurs, le Tribunal de première instance de Dixinn a indiqué que la présence de Chérie FM, personne morale, sur la liste des parties civiles était une des irrégularités à l’origine de l’annulation de la procédure.

Il y a exactement une semaine, le même tribunal avait prononcé une décision similaire dans la procédure enclenchée à l’encontre d’un autre journaliste Aboubacar Diallo par madame Cole.

Autrefois très proche du palais présidentiel au temps du feu général Conté, Chantal Cole se croyait toujours dans la posture du « Goliath » qui pouvait limoger un ministre, empêcher tel de rencontrer le président etc.

Après son échec face aux journalistes, elle promet l’ouverture d’un autre front judiciaire toujours pour diffamation. Cette fois, contre le président de l’Union des forces du changement, Aboubacar Sylla, patron du groupe de presse l’Indépendant /Le Démocrate et de la radio Planète FM.

Mamady Fofana
+224 62 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*