lundi , 18 novembre 2019

« Génération Alpha » riposte : « On était gêné en voyant Telliano dans l’entourage du président»

Les supporters du camp présidentiel sautent et dansent après le départ de l’ancien ministre de l’Agriculture Jean-Marc Telliano du gouvernement. De plus en plus de voix se lèvent parmi eux pour apprécier la mise sur la touche du président du RDIG.

Jean-Marc Telliano serait-il un personnage encombrant ? Pour les membres « l’ONG Génération Alpha » dont la mission consiste à appuyer la mouvance présidentielle et soutenir les actions du président de la République, la réponse est oui! Ils sont les premiers à se frotter les mains après le débarquement de Telliano qui dit n’avoir jamais épousé les idéaux du Rassemblement du Peuple de Guinée.

 

Souleymane Doumbouya, Président d’orientation stratégique  de cette organisation non-gouvernementale semble être l’homme le plus heureux. Il ne cache pas sa joie de voir l’ancien ministre de l’agriculture se montrer sous son vrai visage en se ralliant à l’opposition quelques jours seulement après son départ du gouvernement. ‘’Si Jean-Marc Telliano a rejoint l’opposition, nous disons Dieu merci. C’était même gênant pour nous de voir un tel monsieur autour du Pr Alpha Condé’’,  se résigne Doumbouya.

Selon Bouna Yattassaye, Secrétaire exécutif de « Génération Alpha » qui n’hésite pas à paraphraser l’ancien président Malien Amadou Toumany Touré, les vrais ennemis des Chefs d’Etat sont ceux qu’ils nomment le plus souvent comme ministres. « C’est le cas de ce monsieur (Jean-Marc Telliano, NDLR) dont je ne veux pas trop commenter. C’est l’homme le plus riche en termes de CV et de diplômes. (…) Alors s’il pouvait tenir 2 à 3 minutes devant la presse c’est à elle de le juger. Nous, nous voulons des ministres compétents comme Dr Ibrahima Kourouma, Sanoussy Bantama Sow et bien d’autres. Mais pas des hommes comme Jean-Marc Telliano’’, se déchaine Yattassaye.

Le leader du parti Rassemblement pour le développement intégré de la Guinée (RDIG) a déclaré en début de semaine avoir dit sa part de vérité au pouvoir quand il était aux affaires. « J’ai toujours dénoncé la gestion de ce pays et je n’ai jamais manqué de leur dire qu’on ne gère pas une Nation avec la haine et les humeurs. (…) Avec les agissements des administrateurs territoriaux, ils vont créer des insurrections populaires’’, disait Telliano, annonçant dans la foulée que le meeting de l’opposition était prévu Place des martyrs, à moins de 50 mètres du Palais présidentiel.

Face aux réactions de Telliano, le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation Alhassane Condé  confiait récemment à notre confrère Guineenews « qu’on ne peut pas cracher dans un plat dans lequel on a mangé ».

Sidiki Mara
+224 63453095
contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*