vendredi , 16 novembre 2018

Belgique: Béa Diallo candidat à la présidence du parti socialiste bruxellois

L’ancien boxeur, échevin à Ixelles et député régional Béa Diallo annonce lundi, dans Le Soir, qu’il sera candidat à la présidence du PS bruxellois. Il se verrait bien en « rassembleur » des socialistes bruxellois.

L’actuel président du PS de Bruxelles, Rudi Vervoort, quittera son poste avant l’été prochain pour remplacer Charles Picqué à la ministre-présidence du gouvernement bruxellois.

« Si les jeux sont ouverts comme je l’entends et je le lis, oui, je suis candidat », déclare Béa Diallo. « Je ne suis pas d’accord avec ceux qui, avec le départ annoncé de Charles Picqué et l’effacement de Philippe Moureaux, disent qu’il y a maintenant un ‘vide’ au PS bruxellois. Il y a plein de talents, de militants actifs, de gens qui peuvent s’investir, je suis de ceux-là. »

Béa Diallo détaille trois projets qu’il souhaite mettre en avant. Le premier concerne la « fracture entre citoyens et politiques »: « la politique a besoin d’un nouveau souffle, de gens qui se lancent, qui prennent leurs responsabilités ». Il appelle ensuite à un rassemblement au PS et entend « redonner la parole aux militants, sur les projets, sur les décisions du parti, ‘détechnocratiser’ et démocratiser ».

Enfin, il souhaite « relancer un projet bruxellois, d’une part avec sa multiculturalité, qui peut être un magnifique atout; et en outre en recomposant des paquets de compétences homogènes entre les niveaux de pouvoirs, et là je pense à l’emploi et à la formation, qui dépendent actuellement de la Région et de la Cocof. »

Source: Dernière Heure

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*