jeudi , 21 novembre 2019

Guéckédou : Les violences font au moins 27 blessés

Les violents affrontements survenus lundi entre pro et anti préfet à Guéckédou ont au fait au moins 27 blessés et de nombreux dégâts matériels, a appris Kaloumpresse.com de sources hospitalière et sécuritaire.

Les affrontements sont survenus entre des citoyens qui réclament le départ du préfet Boukary Kéita et ceux qui demandent son maintien à son poste. Les mécontents qui ne digèrent pas que le préfet se soit intéressé à la célébration d’une fête commémorative sur les rives de la Makona et qui clament une « politisation » de la cérémonie, se seraient heurtés à des agents des forces de sécurité, nous dit-on.

L’ancien ministre de l’Agriculture et président du parti RDIG, Jean-Marc Telliano, originaire de la préfecture, accusé par le préfet Kéita de manipuler les citoyens a rejeté les accusations.

Le président du Conseil Economique et Social, Michel Kamano, un homme très influent lui aussi origine de la localité en route pour calmer les mécontents est tombé dans une embuscade qui ne lui était pas destinée à Kindia et a dû revenir à Conakry. Mais le gouverneur de la Guinée Forestière, région dont relève Guéckédou, Lancei Condé, est déjà en place avec un contingent de sécurité, indique-t-on.

Un calme précaire régnait à Guéckédou hier soir et la présence d’un imposant dispositif de sécurité était visible sur les artères de cette ville qui présente toujours les des attaques rebelles de 2000.

 

Note de la Rédaction : Photo d’archive.


Mamady Fofana
+224 62 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*