vendredi , 25 septembre 2020

Un parti conseille d’essayer les femmes au pouvoir après « l’échec des hommes »

Bintou Touré, présidente du Parti guinéen pour le progrès et le développement (PGPD), a une idée pour sortir le pays du marasme économique et politique dans lequel il est plongé depuis plusieurs décennies.  Elle pense que les hommes doivent reculer et céder la gestion des affaires du pays aux femmes après qu’ils ont montré leur limite.

‘’La femme est synonyme d’honnêteté, de la peur, de vérité’’, affirme madame Touré, l’une des rares femmes à diriger une formation politique en Guinée. ‘’Pour le maintien de la paix, on doit laisser les femmes exercer le pouvoir dans ce pays’’, dit-elle, très rassurée.

Le Parti guinéen pour le progrès et le développement qui plaide en faveur de la gent féminine estime que les leaders politiques guinéens ont tous géré le pays par le passé de façon illicite, entrainant des conséquences économiques, financières, sociales et même politiques fâcheuses. ‘’Lorsqu’ils étaient aux commandes, des contrats mal ficelés ont été validés’’, se déchaine madame Touré.

S’agissant de l’épineuse question des législatives, le PGPD préconise encore l’implication des femmes dans tout le processus et invite les Guinéens à aller au vote avec l’opérateur technique controversé, Waymark.

Sidiki Mara  
+224 63453095
contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*