samedi , 20 juillet 2019

Faranah : 4 décès enregistrés des suites du choléra

Le choléra continue de sévir dans certains endroits de la Guinée, comme à Faranah, localité située à 440 kilomètres de la capitale, où 93 cas viennent d’être enregistrés dont 4 décès, a-t-on appris ce jeudi de sources officielles.

Pour la prise en charge des malades, l’ONG Médecins sans frontières (MSF) a dépêché une équipe sur place, afin d’aider à établir un cordon sanitaire autour de la zone où sévit le vibrion cholérique.

L’Organisation des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) a contribué par l’apport de kits d’hygiène destinés à faciliter la campagne de sensibilisation des habitants des zones affectées par le choléra.

Jusque là Faranah avait été à l’abri de cette épidémie qui s’est déclarée en Guinée en février 2012.

Ce fut d’abord dans la localité de Forécariah située le long des frontières avec la Sierra Leone que les premiers cas de choléra ont été détectés. Puis l’épidémie s’est étendue dans une dizaine de préfectures ainsi que dans la capitale, faisant près de 7 000 cas dont 132 décès.

Grâce aux efforts déployés par le gouvernement et les partenaires au développement, le choléra a été quasiment vaincu, à ce jour dans la majeure partie du pays.

XINHUA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*