mardi , 20 novembre 2018

Guinée : Plus d’un million USD pour le renforcement du contrôle démocratique des forces de défense

Le Programme de Nations-Unies pour le Développement (PNUD) et le gouvernement guinéen ont procédé ce mercredi 5 décembre au lancement du projet de renforcement du contrôle démocratique, civil des forces de défense et  de sécurité (FDS) en Guinée.

Ce projet a pour objet de renforcer l’implication des institutions et des acteurs légalement habilités à assumer la fonction de contrôle civil et démocratique (FDS) dans le pays. Il repose également sur la construction d’un Etat de droit  et les  directives de la séparation des pouvoirs qui stipule qu’en démocratie, l’autorité civile démocratiquement  dispose  de la légitimité  de l’usage de la force et la subordination au pouvoir civil.

La directrice-pays du PNUD, Metsi Makhetha a indiqué que certains points clés de ce projet  permettront  la bonne gouvernance du secteur de la défense et de la sécurité. Elle a en outre déclaré que le projet est financé par le fonds de consolidation de la paix des Nations-Unies à travers le 2è Plan prioritaire de consolidation de la paix en Guinée. Le coût est évalué à plus  d’un million de dollars, administrés par le PNUD et plus de 300.000 dollars administrés par  le Bureau du Haut Commissariat aux droits de l’Homme.

La mise en place du projet de renforcement du contrôle démocratique, civil des forces de défense et  de sécurité se traduira par plusieurs activités dont l’organisation  de campagnes d’informations et de sensibilisation sur le contrôle civil et démocratique des forces de défense et de sécurité. Et le renforcement des capacités des institutions civiles de contrôles, telles que la commission de défense, le conseil national de la transition.

Le ministre délégué à la Défense nationale, Maître Kabélé Camara a signalé que l’armée guinéenne a été toujours sous le contrôle des autorités civiles et que ces derniers temps (2008-2010), quelques troubles  ont fait que cette armée s’est un peu éloignée de son peuple. ‘’L’armée doit suivre son peuple dans la loyauté en vue de jouer pleinement son rôle’’, a dit lancé.

Sidiki Mara
+224 63 45 30 95
contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*