dimanche , 26 janvier 2020

Que pensent les Guinéens de la nomination de Pr Boiro comme ministre de l’Environnement ?

La nomination du Pr Ibrahima Boiro époux  de la directrice nationale du trésor public tuée à Kipé le 9 novembre dernier, comme ministre de l’Environnement, des Eaux et Forêts. Suite à  cette nomination quelques citoyens se sont exprimés sur notre micro pour livrer leurs sentiments.

Ahmed Tidiane Diallo, Journaliste – Le Populaire : « Pas mal, parce que la famille a été victime d’une attaque. Je pense que la nomination de M. Boiro ne peut être qu’une satisfaction vis à vis de la population. Vous n’êtes pas sans savoir que M. Boiro est un cadre supérieur.  Et c’est une personne à qui on peut confier un poste de responsabilité, notamment le ministère de l’Environnement. Il faut éviter les préjugés ».

Lansana Camara, Conakrylive.info : « C’est une bonne chose. J’ai connu le Pr Ibrahima  Boiro à l’Université. Il dirigeait le Centre d’étude et de recherche en environnement ‘’CERE’’ à Gamal Abdel Naser de Conakry. Je pense que c‘est un homme de l’Environnement. Mais qu’est ce qui explique sa nomination maintenant ? Certainement à  cause de l’assassinat de sa femme. On sait qu’il a été très humble, très croyant en Dieu. Il n’a jamais voulu se prononcer sinon que le jour de l’enterrement de madame à Koundara, où il a rendu grâce à Dieu et à tous les amis. Je pense que sa nomination est bonne ».

Fanta Keme Sanoh, Etudiante : «Il fallait récompenser  ce monsieur. J’espère qu’il sera à la hauteur des tâches qui lui sont confiées. M. Boiro est un homme en qui j’ai confiance. Il pourra faire plus que sa femme. Vous savez, gérer ce pays n’est pas facile et il faut que les hommes se mettent au travail pour faire bouger cette nation. Il ne s’agit pas de nommer les gens aux postes ministériels. Mais faut qu’ils aient de la compétence et cet homme en a une. La Guinée a besoin de lui pour son développement ».

Siré Baldé, Journaliste – Vision Guinée : « Cette nomination ne  vient pas pour essuyer les larmes de M. Ibrahima  Boiro qui vient juste de perdre sa femme. J’espère qu’il sera un  très bon cadre de l’Environnement. Il a été nommé en fonction de ses compétences et non à cause de sa femme récemment assassinée. Il y a beaucoup de ministres qui figurent dans le gouvernement du Pr Alpha Condé par récompense. C’est le cas de Loucény Camara à la tête du ministère du Tourisme. Je souhaite pour ma part qu’il ne soit une manière pour le gouvernement de compenser la perte de sa femme ».

Mamady Camara, Administrateur civil : « Il ne suffit pas de Pr. Boiro. Le plus important est mettre mains sur les coupables de l’assassinat de cette dame qui s’est battue pour ce pays.  Le gouvernement doit renforcer la sécurité de la population et trouver des moyens de lutte contre la criminalité. M. Boiro est un ministre aujourd’hui et demain, une autre personne sera abattue. Certainement un des parents de cette autre victime sera aussi nommé comme ministre où je ne sais quoi. Il faut renforcer la sécurité des personnes et de leurs biens.  Je suis convaincu d’une seule chose, c’est que Pr Ibrahima Boiro est un homme de l’environnement. Il va apporter beaucoup de changement à ce secteur en Guinée ».


Mafoudia Camara, Couturière :
« Nous  remercions le Pr Alpha Condé pour avoir honoré ce monsieur. Toutes nos prières l’accompagneront dans l’accomplissement de sa mission  et j’espère qu’il fera plus que sa femme. Notre souhait aujourd’hui c’est d’avoir dans le gouvernement du Professeur des femmes comme Mme Boiro. Des personnes intègres qui peuvent faire avancer le pays ».

Alya Sylla, Plombier : « Si M. Ibrahima Boiro est nommé comme ministre, je pense que c’est une bonne chose dans la mesure où sa femme a été froidement assassinée  par des inconnus. Moi, je ne le connais pas. Mais j’ai attendu parler de lui  pour sa compétence et sa qualité de travail. J’espère qu’il mettra au travail comme là fait  sa femme ».

Kaliva Béavogui, Etudiant : « Le président de la République a bien fait en nommant Pr Boiro à ce poste. Je pense il faut des hommes à la place qu’il faut. Cet homme a la maitrise de l’environnement. Mais le gouvernement doit  réellement prendre des mesures urgentes contre le banditisme et la monté de la criminalité. Il faut arrêter les coupables  de l’assassinat de Mme Boiro ».

Propos recueillis par Sidiki Mara
+224 63 45 30 95
contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*