samedi , 20 juillet 2019

Près de 3 000 accidents avec 500 victimes enregistrés par an en Guinée

Le gouvernement guinéen veut mettre la célébration en différé de la Journée internationale de la sécurité routière ce mardi en Guinée, pour lancer la quinzaine des Transports, dont le but est de sensibiliser les usagers de la route sur le danger de l’insécurité routière, a-t-on appris mardi de bonne source.

Cette sensibilisation qui va s’étendre aux provinces intérieures va porter sur « le respect du code de la route, le port du casque et de la ceinture de la sécurité ».

Un plaidoyer en faveur de la bonne des infrastructures routières sera également fait par les acteurs du secteur, d’après nos informations.
Le gouvernement guinéen veut saisir cette opportunité pour faire un état des lieux du secteur des transports terrestres.

Selon des statistiques officielles, près de 3 000 accidents sont enregistrés par an avec à la clé 500 victimes en Guinée, des chiffres alarmants, pour un pays qui ne compterait que 11 millions d’habitants.

Il conviendrait de rappeler que le thème de cette Journée internationale est intitulé « Des routes sures pour un développement durable de l’Afrique ».

La sensibilisation durant la quinzaine dont le lancement est annoncé pour ce mardi aura pour centre d’intérêt surtout les gares routières, avec une implication des assureurs et des transporteurs d’hydrocarbure.

XINHUA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*