jeudi , 21 novembre 2019

Retour au calme à Beyla, cité minière du sud, après deux jours de manifestations

La cité minière de Beyla, qui abrite le site de prospection du mont Simandou, située dans le sud- est de la Guinée, a retrouvé son calme ce vendredi, après deux jours de vive tension marqués par des manifestations pour le départ du préfet de la ville, a-t-on appris de bonne source.

Ceux qui demandaient le départ du préfet Kourouma ont dénoncé  » la politisation » à outrance de la préfecture et les faibles efforts fournis dans les programmes de développement locale.

Dans la journée de vendredi les populations acquises à la mouvance présidentielle ont manifesté leur soutien au préfet Kourouma à travers un rassemblement.

Pour leur part, les autorités de la préfecture de Beyla promettent de tout mettre en œuvre d’éviter que la situation ne dégénère à l’avenir, en impliquant les sages de la région dans la gestion des conflits entre autorités et populations locales, à en croire des témoins joints par Xinhua.

Les installations de la société anglo-australienne Rio Tinto avaient été la cible d’attaques durant les manifestations.

XINHUA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*