mercredi , 18 septembre 2019

Les commissaires de la CENI conviés à une retraite pour renforcer leur capacité opérationnelle

Les 25 commissaires de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de Guinée ont été conviés à une retraite dans la localité de Boffa, à près de 200 kilomètres de la capitale, pour le renforcement de leur capacité opérationnelle dans le cadre des préparatifs des élections législatives, a-t-on appris de bonne source ce mercredi.

Cet atelier qui va se poursuivre jusqu’au samedi prochain, permettra aux commissaires de se familiariser avec les nouveaux outils à leur disposition en matière électoral.

Les commissaires de la CENI ont besoin du renforcement de leur capacité institutionnelle et opérationnelle étant donné que 16 des 25 commissaires sont nouveau au sein de l’institution, indique notre source.

Ces travaux seront mis à profit pour concocter le budget de fonctionnement de la structure ainsi que le chronogramme électoral, qui seront soumis à l’appréciation du président Alpha Condé.

Il conviendrait de rappeler que la recomposition de la CENI avait donné lieu à quelques anicroches entre le pouvoir et l’opposition, autour de la parité des commissaires.

Car si la loi prévoit 10 commissaires pour la mouvance et 10 pour l’opposition, cette dernière affirme avoir été lésée, par  » l’intrusion » d’un 10ème commissaire issu de la liste de l’Union pour le progrès de la Guinée (UPG) de Jean-Marie Doré, un parti politique se réclamant du Centre.

Mais l’affaire s’est dégonflée étant donné que l’opposition a pris part à la formation du bureau des commissaires.

XINHUA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*