samedi , 6 juin 2020

Hommage à Aïssatou Boiro au Palais du Peuple

En plus de la journée de deuil national en la mémoire d’Aïssatou Boiro, directrice nationale du Trésor assassinée le vendredi 9 novembre 2012, le gouvernement a organisé ce mardi 13 novembre 2012, des cérémonies de recueillement et de souvenirs en hommage à la défunte.

C’était au Palais du Peuple où la dépouille mortelle était exposée, en présence du chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, qui avait à ses côtés le Premier ministre Mohamed Saïd Fofana et les membres du gouvernement. On notait aussi la présence des représentants des institutions nationales et internationales. A cela s’ajoutaient les parents de la défunte, ses amis, ses collaborateurs qui sont tous venus rendre un dernier hommage à Aïssatou Boiro.

Dans son intervention, le ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances a indiqué que « Mme Boiro était la personnification de l’engagement, de la droiture et de la rigueur ». Selon le ministre d’Etat aux Finances, le système méticuleux de contrôle des dépenses publiques dont Aïssatou Boiro a participé à la mise en place, a permis de déjouer les diverses tentatives de fraude. « Mais cela lui a malheureusement valu la haine. Elle est morte parce qu’elle refusait tout compromis entre l’intérêt public et les intérêts sordides des groupes mafieux », précise le ministre Yansané.

Le chef du Département de l’Economie et des Finances a déclaré que cette disparition est loin de décourager les travailleurs honnêtes, avant d’ajouter que « l’assassinat de Mme Boiro doit amener tous les agents de l’Etat à reprendre le flambeau de la droiture et de l’honneur afin que la corruption et l’impunité soient à jamais bannies de notre société ».

De son côté, Aziz Wann, représentant du Fonds monétaire international (FMI) en Guinée, a indiqué qu’Aïssatou Boiro était non seulement l’image d’une Guinée chaleureuse et hospitalière, mais aussi d’une Guinée qui change. Ainsi, le représentant du FMI a fait part du souhait de Mme Boiro de faire de l’administration guinéenne, une administration exemplaire et son engagement total pour permettre l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative PPTE.

Pour Philipe Van Dame, représentant de l’Union européenne, la meilleure façon de rendre hommage à Mme Aïssatou Boiro est de suivre ses œuvres dans l’intérêt de toute la nation.

Au  nom de la famille Boiro, Aliou Boiro a remercié le gouvernement pour avoir organisé cette cérémonie qui selon lui, témoigne de l’affection des uns et des autres pour la défunte. C’est pourquoi, en exprimant toute l’émotion de la famille, Aliou Boiro a invité chacun à accepter cette volonté de Dieu.

Ce fut ensuite le tour du Secrétaire général aux Affaires religieuses, Elhadj Abdoulaye Diassy, de faire des prières pour la regrettée Aïssatou Boiro avant que le Président de la République ne se recueille sur le corps de la défunte.

A signaler qu’après le Palais du Peuple, la dépouille mortelle fera escale à la Basse militaire avant d’être transportée en hélicoptère à Koundara pour l’inhumation.
Requiescat in Pace !

B S

Le Bureau de Presse de la Présidence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*