lundi , 17 juin 2019

Guinée-Bissau : 3 jeunes tués à coups de machette par des militaires

(Xinhua) — Trois jeunes garçons de l’île de Bolama ont été tués froidement à coups de machette par des militaires qui ont arrêté samedi le capitaine Pansau Ntchama, cerveau présumé de l’attaque de la caserne des para-commandos, le 21 octobre, à Bissau, a indiqué à la presse lundi un habitant de l’île.

Selon lui, ces trois jeunes garçons, tous âgés d’une trentaine d’année, « ont été froidement assassinés » dans le village de Colonia à Bolama, alors qu’ils ont contribué à donner des renseignements qui ont permis aux militaires de localiser la cachette du capitaine Pansau Ntchama.

Ces trois jeunes garçons, dont un ex-chauffeur du général Batista Tagm na Wai, assassiné, ont accusés par les militaire d’avoir été des complices du capitaine Pansau Ntchama pour l’exfiltrer du territoire bissau-guinéen, a-t-il ajouté.

« Les trois corps qui ont été retrouvés dimanche soir sur la plage de Colonia, devaient être inhumés ce lundi », a-t-il précisé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*