mercredi , 30 septembre 2020

Religion – Lola : un Pasteur kidnappé et soumis aux rites initiatiques, les chrétiens préparent une « invasion » de la forêt sacrée

Moïse Gbèmou, Pasteur-laïc de l’église protestante évangélique de Lola a été kidnappé par quelques habitants de son village natal, Wéyakoré, situé à 7 km du centre-ville, avant d’être soumis de force aux cérémonies initiatiques de forêt sacrée, a appris Kaloumpresse.com.

L’homme de Dieu a été kidnappé dans la journée du samedi 27 octobre dans une maison, tabassé avant d’être transportés par des éléments qui sont déjà initiés et qui cherchent des adhérents de gré ou de force, indiquent un citoyen de la localité qui n’a pas voulu être nommé pour des raisons de sécurité.

« Avant qu’il ne soit arrêté, ses assaillants sont d’abord allés chez lui où ils ne l’ont pas trouvé. Sa maison a été mise à sac et ses biens emportés’’, indique une autre source.

Le préfet de Lola, Yola Tolno, qui a été nommé à son poste en fin septembre gère ainsi son premier dossier délicat. Il a déjà ordonné à plusieurs reprises la libération du Pasteur. Mais le maire de la ville et sa délégation, par peur de perte leur vie, sont revenus à deux reprises de Wéyakoré sans Moïse Gbèmou, nous dit-on. Un contingent de gendarmes n’y est pas non plus parvenu.

La famille du pasteur et les chrétiens évangéliques de la préfecture n’entendent pas laisser leur coreligionnaire jusqu’à la fin de l’initiation. Aux dernières nouvelles, le recours qu’ils envisagent est d’envahir la forêt, munis de Bibles, avec l’intention de le faire libérer ou de se faire tous tatouer de force.

On rappelle que les cérémonies initiatiques sont fréquentes dans la préfecture de Lola. Dans la plupart des cas les initiations forcées  suscitent de vives tensions entre chrétiens et animistes. On assiste parfois à des bains de sang.

Elie Ougna
+224 62 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*