lundi , 18 mars 2019
Flash info

Une ville américaine interdit le pantalon «baggy» qui se porte sous  »les fesses »

Les baggies, pantalons larges qui descendent sur ou en-dessous des fesses, sont désormais interdits en public à Cocoa, une ville de Floride, aux Etats-Unis. La ville a en effet voté une loi autorisant la police à verbaliser les personnes qui portent un baggy en rue ou dans tout lieu public, relate le Dailymail.

Tout individu qui laissera entrevoir ses sous-vêtements de plus de 7,6 centimètres sous sa taille se verra écoper d’une amende de 25 dollars lors de la première infraction, et de 100 dollars ensuite. Cette mesure particulière a été adopté afin de « préserver le caractère familial de la ville de Cocoa ». « C’est la vision de nos leaders, qui veulent nettoyer la ville, et c’est l’une des étapes qu’ils ont franchies pour y arriver », a expliqué une policière de la ville en question.

Cette interdiction ne plait pas à tout le monde. Certains voient dans cette mesure une privation de liberté et s’interrogent sur ce qui va suivre, des citoyens allant jusqu’à redouter l’instauration d’un «dress code» dans cette ville de 17.000 habitants. «Pourquoi pas Dakar?», doivent se demander certains.

Il peut être choquant en effet de voir à tout bout de champ des jeunes garçons et filles se baisser et montrer ce qui reste de leur intimité. C’est la mode, ont-ils tendance à rétorquer lorsqu’on leur fait la remarque de cette incivilité qui consiste à montrer ses fesses. D’autres rétorqueront que quand on montre ses fesses c’est qu’on a rien à montrer de ce qu’on a dans la tête.

En plus, cette mode provient des clips de musique américains qui datent du gangster rap où l’on faisait beaucoup d’images des prisonniers américains, lesquels sont sans ceintures et il ne semble pas intelligent de vouloir ressembler coûte que coûte à un prisonnier. Et si Khalifa Sall mettait des amendes à toute personne qui montre son slip? On pourrait doubler l’amende, en cas de slip sale, ce qu’ils sont très souvent d’ailleurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*