samedi , 16 novembre 2019

Bamako se dit surpris de l’expulsion de 26 Maliens de la Guinée

Suite à l’expulsion de 26 Maliens de la Guinée, « les autorités maliennes ont été d’ autant surprises par cette expulsion que la Guinée et le Mali sont deux pays frères et voisins », indique un communiqué du gouvernement malien, déposé jeudi à Xinhua.

Les autorités guinéennes ont procédé le 12 octobre à l’ expulsion de vingt-six ressortissants maliens de la Guinée, rappelle le communiqué du ministère des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine.

Selon le gouvernement malien, « ni la représentation diplomatique du Mali à Conakry, pourtant en contact avec les autorités guinéennes, ni les autorités maliennes à Bamako, n’ont été au préalable averties de cette expulsion, comme l’exigent les accords qui lient les deux pays ».

Le texte ajoute que « les deux pays appartiennent tous à la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, cités en exemple pour le degré d’avancement pour son processus d’ intégration ».

Par ailleurs, le gouvernement malien « informe que ses vingt- six (26) ressortissants expulsés, contrairement à certaines allégations, sont des paisibles Maliens établis en République de Guinée depuis plusieurs décennies pour certains d’entre eux ».

Le gouvernement de la République du Mali, « tout en déplorant cet acte qui ne reflète pas la qualité des relations historiques qu’entretiennent les deux pays lance un appel au calme aux ressortissants maliens en Guinée et aux ressortissants guinéens au Mali pour la préservation de leurs liens séculaires de fraternité et d’amitié », conclut le texte.

XINHUA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*