dimanche , 25 octobre 2020

Négociations salariales : le gouvernement passe de 10 à 15%, le syndicat dit niet !

Les huit centrales syndicales ont rejeté lundi à la reprise des discussions avec le gouvernement une proposition d’augmentation de salaire des fonctionnaires de 15% estimant qu’elle est insuffisante.

Les syndicalistes qui ont apprécié la volonté du gouvernement l’ont toutefois encouragé à revoir sa proposition à la hausse d’autant qu’il existe des lignes budgétaires compressibles.

« S’il est vrai que les audits ont décelé des cas de fictifs et de doublons il faudrait bien que ces revenus soient redistribués », a déclaré Mamadou Mansaré, Secrétaire adjoint chargé des relations intérieures de la CNTG.

« Il y a eu deux augmentations du prix du carburant à la pompe mais nous n’avons rien dit. Il faudrait que nous soyons entendus cette fois », a-t-il déclaré.

« En clair nous ne sommes pas d’accord. Car avec les10% qu’on nous proposait au départ par exemple, les fonctionnaires les moins payés auraient une augmentation de 14.000 francs guinéens, la majorité des travailleurs 50.000 francs guinéens tandis que les plus payés auraient 150 000 francs guinéens ».

Les bureaux exécutifs des huit centrales syndicales se réunissent ce mardi pour définir la suite à réserver à leur démarche. Une assemblée générale est prévue ensuite le jeudi 18 octobre à l’issue de laquelle de grandes décisions devraient tombées.

Fatoumata Kéita
+224 62 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*