dimanche , 25 août 2019
Flash info

Éliminatoires CAN 2013 : Bantama Sow rate l’occasion de bomber sa poitrine devant Titi

Le Syli national de Guinée s’est incliné dimanche, à Niamey, face au Mena du Niger sur le score de 2 buts à 0, synonyme d’élimination des qualifications de la 29è édition de la Coupe d’Afrique des Nations, Afrique du Sud 2013.

C’est la première défaite de l’équipe nationale de football guinéenne sous l’ère Sanoussi Bantama Sow en tant que ministre en charge des Sports.

On le sait, le duel entre lui et Aboubacar Titi Camara, ancien capitaine du Syli et ancien ministre des Sports était très tendu. Les deux frères…ennemis, pourtant les plus jeunes du gouvernement de Saïd Fofana, version première, n’ont jamais affiché le parfait amour. La complicité tant attendue n’est jamais venue.

Les personnes les plus informées des deux ministères (NDLR : Jeunesses et Sports) d’alors croient savoir que les deux hommes sont parvenus à échanger quelques coups de poings, l’année dernière, à leur début dans le gouvernement pendant qu’ils partageaient le même bureau. Vrai ou faux, le mystère reste entier.

Depuis, par médias interposés, le duel s’est poursuivi. Jusqu’au remaniement ministériel du 5 octobre où le président Condé a préféré un  politique très volubile et  militant de première heure, Sanoussi Bantama Sow, au détriment d’une ancienne star de football, orgueilleux, replié sur lui-même, et qui peine à marquer de son emprunte la gestion du sport guinéen.

Le nouveau ministre des Sports qui était à Niamey avec la formation guinéenne était animé d’un seul rêve. Revenir à Conakry avec  le titre de qualification  de la Guinée pour les phases finales de la prochaine CAN. La victoire étriquée 1 à 0 du Syli à Conakry il y a un mois, sous Titi, n’a rien arrangé. Premier rêve brisé pour Bantama.

Fatoumata Kéita
+224 62 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*