mardi , 16 juillet 2019
Flash info

‘’En dehors des partis des trois anciens PM, la GeCi a sa place dans la nouvelle CENI’’, dixit Fodé Mohamed Soumah

Fodé Mohamed Soumah, président de Génération Citoyenne a réitéré lundi dans un entretien accordé à Kaloumpresse.com sa volonté de se retirer du Collectif si son parti arrivait à être exclu de la liste des formations devant siéger dans la nouvelle CENI pour le compte de l’opposition.

Par la décision, Soumah déclare protester ainsi contre l’injustice qui voudrait que son parti qui a présenté un candidat à l’élection présidentielle soit écarté au profit d’un autre, dont le membre n’a même pas daigné démissionner du Conseil National de la Transition pendant qu’on le lui demandait.

S’agissant du nom de ce parti, le président de la Génération Citoyenne suggère de la patience. Jusqu’à ce que la GeCi soit totalement mise sur la touche. « Je suis obligé de me taire sur le nom du parti. Je mettrai les pieds dans le plat si la GeCi n’est sur la liste’’, menace-t-il.

« En dehors des partis des trois anciens Premiers ministres Cellou Dalein Diallo, Lansana Kouyaté et Sidya Touré, nous pensons que la GeCi a largement sa place dans cette Ceni’’, confie Soumah qui rappelle au passage que son parti était sur tous les fronts aux côtés du PEDN, l’UFR et l’UFDG. « Il y a des manœuvres qui tendent à empoisonner l’atmosphère. C’est de l’injustice. Nous avons décidé de nous retirer du Collectif si la GeCi ne figure pas sur la liste qui doit être déposée aujourd’hui (ndlr : lundi 8 octobre) au ministère de l’Administration du territoire et de la Décentralisation’’, ajoute le leader politique.


« L’ADP et le Collectif, plus méritants »

La Génération Citoyenne menace de quitter le navire du Collectif. Cependant, son président écarte toute hypothèse de participation à la CENI par tout autre moyen. Pour lui, il pourrait prendre la tête d’une ‘’nouvelle force politique, tout en restant dans l’opposition et non la mouvance présidentielle’’.

Selon Fodé Mohamed Soumah,  l’objectif n’est pas de créer une autre alliance pour tenter de briguer un siège de commissaire à la CENI comme le font le FDP de Baadiko et le Bloc de l’opposition constructive (BOC).

 

« Nous pensons que le bloc qui mérite ces dix postes est le Collectif et l’ADP. Nous avons participé à toutes les marches de l’opposition. Mais si la GeCi sort du Collectif, elle ne va pas révendiquer une place à la CENI. Les dix postes reviennent de fait et de droit au Collectif et à l’ADP’’, relève-t-il.

Elie Ougna
+224 62 8568 59
contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*