vendredi , 19 avril 2019
Flash info

CENI : Bayo et Dieng attendent d’être officiellement informés

Le Collectif et l’ADP ont désigné samedi 6 octobre leurs représentants devant siéger dans la nouvelle de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) en recomposition. Comme il fallait s’y attendre, les deux blocs se sont adjugé les dix places qui reviennent à l’opposition. Exit donc les alliances auxquelles les partis de Jean-Marie Doré et de Mamadou Bah Baadiko appartiennent.

En attendant de connaître la réaction de ces ‘’centristes’’ écartés, l’UDFG, le PEDN, l’UFR, la NGR, l’UFC, le PUD, les NFD et le PPG ont été désignés pour siéger au compte de l’opposition guinéenne. En plus de ces partis, deux noms ayant travaillé dans la CENI sortante ont également été désignés. Thierno Saïdou Bayo et Pathé Dieng.

Bayo qui dirige un parti, le PS a été choisi pour son expérience dans le processus électoral et son parti qui s’affiche aux côtés du Collectif et de l’ADP depuis leur démission collective début septembre. Pathé Dieng en revanche, n’appartenant officiellement à aucune formation politique devra en choisir.

Mais pour l’heure, les deux affichent une  certaine prudence et attendent d’être saisis de manière officielle par les leaders de l’ADP et du Collectif.

‘’Oui ! C’est exact que nous avons été désignés, mais rien n’est encore officiel. Tout peut changer dans ce pays. Cette liste doit être validée par le Collectif et l’ADP. J’attends cette validation pour me prononcer’’, confie Bayo. ‘’L’opposition ne m’a pas encore informé de manière officielle, mais je suis sûr que je suis reconduit’’, estime-t-il.

Pathé Dieng qui n’est pas à Conakry et qui vient d’être alerté s’apprête à regagner la capitale. ‘’Je ne suis pas au courant d’abord. Mais je rentre cet après-midi à Conakry’’, annonce-t-il.

Elie Ougna
+224 62 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*