dimanche , 24 mars 2019

Urgent – Lola : Rixes entre deux groupes rivaux autour de la principale mosquée

Des affrontements survenus mercredi à Lola entre deux groupes de fidèles musulmans  autour de la conduite de la prière a fait au moins deux blessés, a appris Kaloumpresse.com de sources présentes dans la localité.

La crise qui a éclaté aujourd’hui enfin d’après-midi perdure depuis plusieurs mois. Le préfet Mory Doré qui avait tranché le litige en faveur du groupe minoritaire a perdu son poste la semaine derrière. Les majoritaires l’avaient mis en garde contre toute immixtion dans les affaires religieux. « On lui avait demandé de se concentrer sur ses activités administratives », dit-on.

L’échec d’une médiation conduite par une délégation venue de N’Zérékoré et qui bénéficiait de l’appui des autorités du Secrétariat  général aux Affaires religieuses a mis le feu aux poudres, selon nos informations. L’un des véhicules des émissaires a été incendié tandis qu’un second a été caillassé.

Au moment où nous diffusons cette dépêche, des coups de feu étaient entendus dans le quartier  « Gotokoly » qui abrite ladite mosquée. On note un important déploiement des forces de sécurité. Des renforts seraient venus de N’Zérékoré située à 36 km, selon nos sources. « Certains éléments des forces de l’ordre assurent la sécurité du groupe minoritaire », selon une source bien informée.

 

Vendredi 14 septembre, des affrontements similaires ont éclaté à la mosquée de Kissosso Plateau, en banlieue de Conakry, pour les mêmes raisons. Le calme est revenu dans le lieu de prière après l’intervention des agents des forces de l’ordre.

 

Mamady Fofana
+224 62 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*