dimanche , 8 décembre 2019

Le PPTE et l’allègement de la dette guinéenne de 2,1 milliards USD : Qu’en pensent les Guinéens ?

Après l’annulation de 2/3 de la dette guinéenne mercredi 26 septembre par la Banque mondiale et le Fond Monétaire International (FMI), Kaloumpresse.com a tendu le micro à certains citoyens de Conakry. Entre attentes, appels à une prise de conscience et félicitations à l’endroit du président de la République, chacun y va de son commentaire. Extraits.


Kerfalla Yansané, ministre de l’Economie et des Finances :
« Les institutions de Bretton Woods viennent de confirmer l’atteinte du point d’achèvement par la Guinée par la Guinée. C’est un sentiment de soulagement qui nous anime dans la mesure où la Guinée court derrière ce point d’achèvement depuis longtemps. La Guinée a atteint le point de décision en 2000. On aurait du atteindre le point d’achèvement en 2002 ou 2003. On a failli l’atteindre en 2008, mais les circonstances n’ont pas permis. Douze ans après l’atteinte du point de décision, on est soulagé de pouvoir atteindre cet objectif. Il y a eu une forte volonté du président de la République et du gouvernement ».

Abdoul Salma Diallo, directeur  adjoint du Cabinet de la Primature : « Nous savons tous que le PPTE était quelque chose de très convoitée par la Guinée depuis 12 ans.  Avec tous les efforts qui ont été fournis, c’est maintenant que nous atteignons le point d’achèvement. Le PPTE est très important pour la Guinée. Il ne veut cependant pas dire que l’argent va tomber des bois ni des arbres. ais il va donner les moyens à la Guinée de dégager certaines ressources pour enfin  faire face aux problèmes sociaux. Je voudrais rappeler seulement que le PPTE, est une action du président de la République. C’est d’abord le fruit d’une volonté politique. Durant toutes les années antérieures, aucun gouvernement n’a pris cette initiative d’en faire une volonté politique. Le président de la République Pr Alpha Condé a accepté de prendre le risque  social. Il faut le remercier ainsi que le peuple de Guinée qui a accepté de serrer la ceinture. Jamais  en Guinée on n’avait investi 250 milliards de GNF dans l’agriculture qui est un bénéfice collectif. Nous pouvons dire que l’après PPTE avait déjà commencé en Guinée avec les actions du président de la République. Sur le plan social, l’après PPTE  offre une perspective de plus d’investissements productifs.  Les bailleurs portent confiance maintenant en notre pays et il y a la crédibilité économique. Nous ne devons cependant pas continuer à nous endetter comme par le passé. Nous devons être rationnelle».

Djénab Bah, Médecin : «  C’est un sentiment de satisfaction et de beaucoup d’espoir. J’espère  qu’à travers cela la Guinée va enfin  décoller. L’Etat doit investir, restaurer la Justice pour que les gens aient confiance  au gouvernant et encourager les investisseurs  à investir en Guinée.  Sans justice, personne n’osera venir ».

Kèlety  Raba Camara, Journaliste :
« C’est une satisfaction générale. Aujourd’hui, il faut avouer que le Pr Alpha Condé a amorcé le développement  économique  de la Nation. Il est en train de soigner l’économie guinéenne. Lorsque le président de la République prenait le pouvoir, il avait dit qu’il a pris la Guinée dans un puits. Donc c’est pour vous dire qu’il n’a rien trouvé dans les caisses de l’Etat. Pour la petite histoire le gouvernement a réussi à réduire le déficit budgétaire de 13 à 2%. C’est la première fois qu’un gouvernement guinéen le réalise. Il a posé les jalons du développement. Ce qui est encourageant. Après l’annulation de 2/3 de la dette guinéenne, le gouvernement doit pouvoir améliorer  les conditions de vie des populations à travers l’amélioration du panier de la ménagère et la création d’emplois ».

Sékou Kéita, Juriste : « C’est un grand soulagement pour le peuple de Guinée. Cela faisait 12 ans qu’il courait derrière l’annulation d’une partie de sa dette publique extérieure. Aujourd’hui,  c’est chose faite. Nous sommes très contents et nous remercions le gouvernement pour tous les efforts qu’il a consentis ces dernières années.  Nous sollicitons auprès du gouvernement d’investir les fonds qui étaient prévues pour le remboursement de la dette dans les domaines stratégiques de développement ».

Alassane Condé, Juriste :
« Cette annulation va rendre la Guinée une fois de plus crédible aux yeux  des bailleurs de fonds et de la communauté internationale. Donc c’est une occasion qu’il faut saisir pour un nouveau départ. Nous appelons à la conscience professionnelle des uns et des autres. Il ne faudrait pas qu’on pense que le PPTE est une fin en soit.  C’est une occasion de relancer l’économie guinéenne».

Amadou Lamarana Diallo, Président de l’Association des enfants des tirailleurs sénégalais en Guinée (AOF) : «  Je remercie le Pr Alpha Condé et son gouvernement. Ils ont eu beaucoup d’ennuis  visant à les empêcher d’atteindre ce stade. Aujourd’hui, je suis très fier. Vous savez, depuis 12 ans mon pays était hors du cercle des nations fréquentables. Mais la seule chose que je vais demander au Pr Alpha Condé et à son gouvernement, c’est de faire en sorte que cet acquis ait  des répercussions positives sur le quotidien des Guinéens ». 

Propos recueillis par Élie Ougna et Sidiki Mara 
+224 63453095
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*