mardi , 21 mai 2019

PPTE- Réaction du président Alpha Condé: « Je salue l’effort de la population et du mouvement social »

Le Fonds monétaire international (FMI) et l’Association internationale de développement (IDA) de la Banque mondiale ont approuvé un allégement de 2,1 milliards de dollars US de la dette guinéenne au titre de l’initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE), ce qui représente une réduction de deux tiers du stock total de la dette.

Les conseils d’administration des deux institutions de Bretton Woods ont établi que la Guinée a accompli des progrès satisfaisants en ce qui concerne les conditions requises pour atteindre le point d’achèvement de l’initiative PPTE, stade auquel l’allégement de dette devient irrévocable et le pays commence à bénéficier d’un allégement multilatéral supplémentaire.

Parmi les conditions ‘’déclencheurs’’ satisfaites par la Guinée figurent entre autres la mise en œuvre satisfaisante du document de stratégie pour la réduction de la pauvreté (DSRP), le maintien d’une politique macroéconomique saine, l’amélioration d’une base de données sur la pauvreté et de la capacité de suivi, la publication de rapports annuels sur les activités de l’Agence nationale de lutte contre la corruption, une progression des taux bruts d’inscription dans l’enseignement primaire ainsi qu’une augmentation des taux d’immunisation des enfants. La Guinée a obtenu une dérogation relative au déclencheur concernant les audits des contrats de passation des marchés publics, car l’objectif d’ensemble visé dans ce déclencheur a été atteint et la mise en œuvre s’est améliorée.

«Le fait d’atteindre le point d’achèvement de l’initiative PPTE représente une étape importante pour la Guinée et sa population. Je salue l’effort de la population et du mouvement social qui ont consenti des sacrifices pour que nous atteignions ce résultat »
, a déclaré aujourd’hui le Président guinéen, le Professeur Alpha Condé, lors d’une visite au Centre d’appui à la formation féminine.

Ces 2,1 milliards 400 millions de dollars US ainsi épargnés seront réinjectés dans les secteurs prioritaires tels que les infrastructures, la santé, l’éducation, le développement rural et la gouvernance.

Le Bureau de Presse de la Présidence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*