jeudi , 19 septembre 2019
Flash info

Le président ordonne la libération des interpellés, le ministre insiste sur le respect de la loi

Le président Alpha Condé a ordonné dimanche la libération de tous les détenus interpellés lors de la manifestation organisée par l’ADP et le Collectif le 20 septembre et jours suivants.  L’annonce a été faite dans une déclaration lue sur les ondes de la télévision d’Etat par le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation Alhassane Condé.

«Chers compatriotes,

Le gouvernement a le profond regret de constater qu’à la suite des manifestations organisées par le Collectif des Partis politiques pour la Finalisation de la Transition et l’ADP le 20 septembre 2012, des actes de vandalisme et des exactions se produisent çà et là au détriment des paisibles citoyens au cours de ces derniers jours dans la ville de Conakry.

Les usagers de la route et les marchés sont les principales cibles des groupes de loubards qui s’attaquent systématiquement aux personnes, à leurs véhicules, aux boutiques, échoppes, magasins et autres entrepôts de commerce.

Les pillages dont sont victimes les commerçants occasionnent également une perturbation des activités commerciales et économiques, engendrant de ce fait, un état d’insécurité qui n’assure pas les opérateurs économiques et les investisseurs.

Chers compatriotes,

Le gouvernement déplore et fustige avec véhémence ces comportement et attitudes qui sont de nature à ébranler l’unité nationale.

C’est pourquoi, il lance un appel pressant pour l’arrêt immédiat de ces actes répréhensibles qui n’honorent pas notre pays qui s’est engagé résolument et irréversiblement sur la voie de la démocratie.

Toutefois, pour une ultime fois, Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Pr. Alpha Condé, soucieux du renforcement de l’unité nationale et de la paix, dans le respect de la loi, ordonne la relâche de toutes les personnes interpellées et arrêtées sur les voies de faits à la suite des manifestations du Collectif des Partis politiques pour la Finalisation de la Transition et de l’ADP du 20 septembre 2012 et jours suivants.

Chers compatriotes,

Le gouvernement rassure la population que toutes les dispositions utiles sont prises par l’Etat pour assurer la sécurité des personnes et de leurs biens, tant qu’à faire de l’exercice des libertés individuelles et publiques, sans entrave dans le respect strict de la loi, qui réglemente l’organisation administrative et judiciaire des manifestations publiques.

Dans ces conditions, quiconque se rendra coupable d’actes prohibés, de nature à perturber l’ordre public ou à attenter aux droits des citoyens, subira toute la rigueur de la loi.

A ce titre, les forces de sécurité et de défense ainsi que les autorités judiciaires compétentes, sont invitées à faire respecter la loi.

Enfin, le gouvernement invite les citoyens à reprendre le cours normal de leurs activités quotidiennes dans la sérénité et la sécurité.

Vive l’unité nationale
Vive la démocratie sans violence
Vive la République».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*