mardi , 20 août 2019

La visite du PM chez Dalein vue par l’UFDG

Une délégation gouvernementale conduite par le Premier ministre Mohamed Saïd Fofana s’est rendue samedi 22 septembre, en début de soirée, chez Cellou Dalein Diallo. La délégation avait pour mission de présenter les condoléances du président de la République suite à la mort d’une personne la veille dans des affrontements dans la banlieue de Conakry. Lisez le compte-rendu fait par le site de l’Union des forces démocratique de Guinée.

(…) C’est en effet aux environs de 16 heures que cette fameuse délégation arrivera au domicile de Cellou Dalein DIALLO et sera composée de Elhadj Mohamed Saïd FOFANA, Premier Ministre, Chef de Gouvernement, El Hadj Mamadou SYLLA, ancien Président du Patronat Guinéen et El Hadj Abdoulaye DIASSY, Secrétaire Général de la Ligue Islamique de Guinée. Plus tard, El Hadja Mamadou DIAWARA, Yaourt de Guinée rejoindra le groupe.

Pour introduire la délégation, Mamadou SYLLA prendra la parole pour faire l’historique des relations qu’il a avec Cellou Dalein et passera en revue toutes les actions et démarches qu’il a eu à entreprendre pour le rapprochement des deux personnes. Il dira que le Président de la République a décidé de les envoyer pour rencontrer Cellou Dalein DIALLO pour lui présenter les condoléances au nom du Chef de l’Etat. Il dira que pour le Chef de l’Etat, lorsqu’un guinéen meurt, il est forcément touché. Il dira enfin qu’il va passer la parole au Premier Ministre pour faire le point.

Pour Saïd FOFANA, il est important de souligner que le Président de la République tient à leur présence ici pour présenter les condoléance de tout le gouvernement à Cellou Dalein et à la famille pour cette lourde perte. Il profitera de l’occasion pour dire que les dispositions sont envisagées pour faire toute la lumière sur cette tuerie et que les enquêtes seront menées pour situer toutes les responsabilités. Pour la compassion, le Premier Ministre dira être venu avec une somme de 10 Millions de FG pour les besoins des obsèques au nom du Président de la République.

Cellou Dalein quant à lui, dans une colère bien contenue, dira merci à la délégation pour la visite et pour la compassion à l’occasion de cette énième perte violente. Il dira merci pour la démarche et dira accepté les condoléance, mais ne peut pas accepter l’argent. Cellou Dalein reviendra sur la gravité de la situation que lui et ses militants traversent depuis quelques temps dans ce pays avec 11 morts violentes depuis l’arrivée de Alpha CONDE au pouvoir, sans aucune enquête, sans aucune compassion pour les familles de victimes. Aucune disposition n’a jamais été prise pour soulager les souffrances et pour arrêter les responsables. Il dira que l’opinion considère désormais que les militant de l’opposition en général et ceux de l’UFDG en particulier sont des personnes de seconde zone qui ne méritent ni respect ni dignité. Il dira que le pouvoir n’a jamais fait cas de morts. Il dira que ce n’est pas possible d’ignorer ces morts et que même si on ne peut pas les faire revenir, il est tout de même question de compassion et de montrer une certaine volonté de traiter les dossiers pour soulager les victimes.

Le Président de l’UFDG passera en revue le film de tous les évènements depuis la marche en mettent un accent tout particulier sur les félicitations de tous adressées aux forces de l’ordre en se disant que nous rentrons dans une nouvelle ère. Il dira même que les manifestants partageaient l’eau avec les forces de l’ordre dans un esprit de fraternité et de collaboration dans la convivialité. Les choses se sont gâtées une fois arrivée à la Casse.

Durant sa narration des faits à ses hôtes, il est arrivé des nouvelles disant que les forces de l’ordre sont en ce moment même en train de réprimer encore et toujours les jeunes sur l’axe avec des arrestations et des poursuites des jeunes jusque dans les mosquées, malgré les interventions des sages des mosquées. Avant la fin de la rencontre, il nous sera rapporté que 4 sages de la mosquée de Bambéto ont été arrêtés par les forces de l’ordre, on ne sait pour quels motifs.

Avant de finir son intervention, Cellou Dalein dira accepter les condoléances, mais pas l’argent, malgré l’insistance du Premier Ministre et de Mamadou SYLLA. Saïd FOFANA promettra de faire le compte-rendu à Alpha CONDE et en profitera pour dire qu’on ne peut pas dire qu’on a peur de Dieu et ne pas vouloir dire la vérité à son prochain.

Cellou Dalein reprendra la parole avec insistance pour dire qu’il y a une situation de tension qui prévaut dans le pays et qui a été inculquée volontairement, afin de mettre en exergue la haine entre les fils et les filles de ce pays. Il dira que la situation de tension est bien réelle et qu’on ne peut pas l’ignorer.

C’est alors que le Premier Ministre demandera au Président de l’UFDG d’accepter de se retrouver à huit clos pour parler. Avec Mamadou SYLLA, Saïd FOFANA, Cellou Dalein et Aliou CONDE vont se retirer pour parler en dehors de tous.

Quelques 30 à 45 minutes plus tard, les discussions sont terminées et il est questions de faire face aux journalistes pour faire le point de cet entretien. A tour de rôle, le Premier Ministre et Cellou Dalein répondront aux questions des journalistes avant le départ de la délégation sous les hués des militants venus montrer leur mécontentements avec des slogans comme : « Menteurs, libérez nos militants ! »

Après le départ de la délégation, Cellou Dalein a poursuivi avec les journalistes pour affirmer haut et fort que la lutte continue et qu’il n’est pas question d’aller aux élections avec Waymark et que les guinéens de l’étranger doivent voter. Il en profitera pour rappeler que, contrairement à ce que le pouvoir veut faire véhiculer comme message à l’opinion, les revendications de l’opposition ne sont pas nouvelles, mais elles figurent bel et bien dans le mémorandum des 10 points de revendication que le pouvoir tente d’ignorer.

Mamadou Barry, attaché de presse UFDG-Online auprès de Cellou Dalein Diallo

Photos: UFDG-Online

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*