mardi , 16 juillet 2019
Flash info

Réactions de Cellou Dalein Diallo, Faya Millimono et Aboubacar Sylla après leur marche

Une fois à l’esplanade du stade du 28 septembre, les leaders du Collectif et de l’ADP ont tour à tour glissé quelques mots à leurs militants. Extraits.

 

Faya Millimono (NDLR, sans parti) : « Le président Alpha Condé doit savoir qu’il s’est trompé. Si j’étais à sa place, ce soir, je m’adresserais  à mon peuple pour lui dire que je ne veux plus  de waymark, et que je veux le fichier, la CENI, que réclame l’opposition pour que la Guinée aille en avance. Ce que nous voulons dire au président de la République, c’est que les élections législatives soient libres, transparentes et crédibles. Waymark doit se retourner en Afrique du Sud et Sabari Technology mis en congé et que les Guinéens de l’extérieur votent. Si les Guinéens de l’étranger ne votent pas, que le Pr Alpha Condé sache qu’il n’y aura pas d’élections en République de Guinée ».

 


Elhadj Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG :
« Je remercie l’esprit républicain dont vous  avez fait preuve aujourd’hui et une fois n’est pas coutume, les forces de l’ordre se sont bien comportées aujourd’hui. Nous voulons  les encourager à protéger et à aimer les manifestants comme leurs frères. A garantir leur sécurité pour qu’elles ne soient pas la source d’insécurité pour la population guinéenne.  Et souvent les forces de l’ordre reçoivent des instructions de monsieur Alpha Condé pour tirer sur les manifestants. Aujourd’hui nous avons été satisfaits de leur prestation. Ce n’est pas Conakry seulement qui a manifesté. Mais toute la Guinée a manifesté aujourd’hui pour exiger le respect de la dignité des Guinéens, le respect des règles, des principes démocratiques, des droits humains et des libertés fondamentales. Nous voulons une Guinée unie, prospère et fraternelle, sans exclusion et sans injustice».

Aboubacar Sylla, président de l’UFC : « Il y a eu une mobilisation extraordinaire. Tout s’est bien passé. Les forces de l’ordre  étaient  là pour encadrer les manifestants. Nous avons deux revendications à faire. L’organisation des élections et le remplacement de Waymark».

Sidiki Mara
+224 634503095
contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*