samedi , 14 décembre 2019

Beauté : Lancement officiel du concours Miss Guinée 2012

Le Comité Miss Guinée (COMIGUI) a officiellement lancé ce mercredi la 5è édition du concours de beauté le plus en vue en Guinée ces dernières années. L’édition 2012 de Miss Guinée est placée sous la haute autorité du ministre de la Culture et du Patrimoine historique et de son homologue de la Jeunesse et de l’Emploi jeune.

Le premier critère de candidature de Miss Guinée 2012, pour celles qui aspirent à porter le titre de la plus belle fille de Guinée, est la nationalité guinéenne. Les candidates doivent ensuite avoir un âge compris entre 18-25 ans, être célibataires sans enfants.

En outre, elles  doivent avoir un niveau d’étude minimum équivalent à la classe de  11è année. La taille requise est 1m68, pieds nus. Elles doivent aussi être de teint naturel (métis ou noir)  et devront être en possession de toutes leurs facultés mentales et répondre aux critères de bonne moralité.

Le COMIGUI souligne par ailleurs qu’une  candidate n’a la possibilité de se présenter qu’une seule fois lors des présélections.  Et qu’elle doit parler, écrire couramment le français. Naturellement, la connaissance d’autres langues serait un atout. Dans une société guinéenne profondément attachée au respect des mœurs, et pour éviter toute forme de procès, les organisateurs préviennent que la candidate doit être libre de tout engagement.

Pour le ministre de la Culture Ahmed Tidjane Cissé, c’est un honneur d’assister au combat des beautés. « Je veux vous dire que les actions  des hommes ne peuvent pas être séparé de la présence, de l’aide et l’intelligence de la femme », lance le ministre pour qui, les belles créatures guinéennes doivent trôner sur l’Afrique et  le monde.

Notons que pour le COMIGUI, il ne s’agit pas seulement de la beauté physique qui sera prise en compte. Il s’agira aussi  demesurer « la beauté intellectuelle, la beauté de l’esprit et de l’intelligence » des prétendantes, selon sa présidente Johanna Barry.

Pour le ministre Cissé, le concours est une source de motivation pour les jeunes filles guinéennes. « Cela donne la confiance à la jeune fille, par ce que chacune voudrait être la plus belle et nous espérons bien que la Miss CEDEAO,  Afrique et monde vienne de la Guinée.  La Miss 2012, doit être l’ambassadrice de la paix, de l’unité nationale et de l’intelligence », conclut le ministre de la Culture.

Présélections  dans les régionales

Pour la Basse Guinée, la présélection est prévue le 22 septembre 2012 à Fria. La Moyenne Guinée le 29 septembre  à Labé, le 6 octobre à Kankan pour la Haute Guinée et le 7 octobre à N’Zérékoré pour la Guinée forestière. La présélection pour zone spéciale de Conakry est fixée au samedi 20 octobre 2012.

Sidiki Mara  
+224 63453095
contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*