vendredi , 23 août 2019
Flash info

Bisbilles autour de la CENI : les partis de Kassory et de Baadikko vont répondre au Collectif et à l’ADP ce mercredi

Après avoir écarté l’hypothèse d’être accompagnés par ce qu’ils appellent des « partis d’opposition proches de la mouvance », le Collectif et l’ADP entendront ce mercredi la réplique de leaders des deux partis concernés.

On se souvient, lors de la conférence de presse du lundi, le président de l’UFC et Porte-parole de l’ADP et du Collectif, Aboubacar Sylla, avait a condamné à l’avance toute implication de certains leaders dans le débat sur la CENI. Motif évoqué : ils sont plus proches du pouvoir que l’opposition. « Nous n’accepterons pas que les 10 places qui nous sont réservées soient diluées par des leaders qualifiés d’opposition alors qu’ils sont en réalités proches de la mouvance que de l’opposition », indiquait Sylla. Pour étayer cette logique, les leaders de l’ADP et du Collectif qui pensent avoir été plus « gazés » et avoir perdu plusieurs militants dans des manifestations, estiment que les 10 places dans le CENI en gestation leur reviennent de droit.

 

Certains partis ont saisi la balle au bond et comptent répliquer. Dès demain figurerz-vous. Le premier, c’est Guinée Pour Tous (GPT) d’Ibrahima Kassory Fofana. Cette formation qui a pourtant soutenu le président Alpha Condé au second tour de la présidentielle a pris ses distances depuis l’investiture de celui-ci. D’ailleurs n’a-t-on pas assisté à « la guerre de Fofanas », entre lui et le Premier ministre Mohamed Saïd Fofana, autour de l’électorat de Forécariah?

 

C’est donc le parti de Kassory qui va répliquer en premier, en organisant une conférence de presse,ce mercredi sur le thème : « La recomposition de la Commission Électorale Nationale Indépendante (C.E.N.I.) et le P.P.T.E. » La conférence sera animée par le vice-président du parti, Niamey Diabaté.

En début d’après-midi, Mamadou Bah Baadikko compte lui aussi  apporter une précision et répondre aux deux blocs politiques qui veulent tacler tous ceux qui ne sont pas avec eux. Un peu plus généraliste, Baadiko, va répliquer en restant dans le cadre de son alliance politique : le FDP (Front d’Union pour la Démocratie et le Progrès). Le thème reste pratiquement le même : « La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) recomposée ».

Pour l’heure, Jean-Marie Doré, président de l’UPG n’a toujours pas indiqué le jour de sa sortie médiatique sur ce sujet.  « Il prépare sa réponse », confie une source proche de l’ancien Premier ministre.

Elie Ougna
+224 62 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*