samedi , 24 août 2019
Flash info

Alhassane Condé rappelle les conditions d’autorisation des manifs

A moins de 48h de la marche du Collectif et de l’ADP, le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation a trouvé bon de rappeler aux gouverneurs et préfets, les conditions dans lesquelles une manifestation politique doit être autorisée ou refusée.

COMMUNIQUE RADIO TELEVISE

(Multiple diffusions : Français et langues nationales)
LE MINISTRE DE L’ADMINISTRATION DU TERRITOIRE ET DE LA      DECENTRALISATION
A
–    Madame et Messieurs les Gouverneurs de Région ;
–    Mesdames et Messieurs les Préfets ;
–    Mesdames et Messieurs les Sous – Préfets ;
–    Mesdames et Messieurs les Maires des Communes Urbaines et Rurales ;

Mesdames et Messieurs


Depuis son élection par le vote massif du peuple de Guinée le 07 Novembre 2010, le Professeur Alpha CONDE œuvre quotidiennement au changement démocratique pour le bonheur des Guinéennes et Guinéens. Ce changement tant souhaité par les citoyens a été soutenu et mis en œuvre par le Président de la République qui a exigé des Institutions Républicaines, structures étatiques et société civile, l’exercice des libertés publiques et individuelles, repères indispensables de toute démocratie.


C’est dans cette optique et sur instructions du Chef de l’Etat que le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation a organisé le 12 septembre 2012 une rencontre avec les Partis Politiques dans l’unique but de les informer des dispositions législatives régissant les manifestations en République de Guinée.


Cette rencontre a permis aux acteurs politiques et aux représentants de la société civile de s’imprégner sur les conditions de l’organisation des manifestations à caractère politique dans le but de respecter les règles de droit et pour permettre aux citoyens de jouir de leurs droits sans la moindre menace.


Au regard des prescriptions de la loi, le Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation a déjà adressé des messages et mis à la disposition des autorités Régionales, Préfectorales et Communales des fascicules leur indiquant des réponses légales à apporter aux déclarations de manifestations dans le strict respect des dispositions contenues dans les articles 106 et suivants du code pénal.


Le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation saisit cette occasion pour rappeler aux autorités locales et aux acteurs des partis politiques que le respect de la loi est un gage certain de la démocratie et de l’exercice par les uns et les autres des libertés qui leur sont reconnues par la loi.


Tout en comptant sur l’esprit civique de chaque acteur concerné par les manifestations, le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation remercie les autorités administratives à tous les niveaux et les acteurs politiques pour toutes les dispositions qui seront prises par eux pour le respect de la loi dans un climat de paix et de convivialité.


VIVE LA REPUBLIQUE.
Conakry, le 17 Septembre 2012

Alhassane CONDE

Transmis par le Bureau de Presse de la Présidence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*