vendredi , 19 octobre 2018

L’opposition doute à nouveau de Waymark et promet de prendre l’autoroute Fidel Castro jeudi prochain

Le Collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition et l’Alliance pour la démocratie et le développement ont une fois encore remis en doute ce lundi 17 septembre la crédibilité de l’opérateur choisi par la CENI et le ministère de l’administration du territoire pour réviser le ficher électoral devant servir à l’organisation des élections législatives.

Au cours d’une conférence de presse, en prélude à la marche qu’elles veulent organiser jeudi 20 septembre, les deux alliances ont rejeté en bloc l’opérateur sud africain à cause de ses «dysfonctionnement graves».

« Nous ne voulons pas de waymark », a indiqué le président de l’Union des forces démocratiques, ajoutant que le choix d’un opérateur doit se faire avec minutie. « Ce n’est pas n’importe quelle société qui gère le fichier électoral. Il faut une société soucieuse de sa crédibilité », a ajouté l’ancien Premier ministre, déplorant « l’opacité qui a prévalu dans le choix de Waymark.»

Le Collectif et l’ADP ont maintenu leur marche prévu pour le jeudi. Ils estiment que la recomposition partielle de la CENI annoncée par la présidence et le départ annoncé de Lounsény Camara ne constituent qu’une partie de leur revendication.

« Notre revendication la plus essentielle reste le fichier électoral. C’est pourquoi nous exigeons un accord politique global sur le choix de l’opérateur technique qui doit gérer ce fichier », a affirmé Aboubacar Sylla, Porte-parole des deux groupes de partis politiques. « Il faut qu’une décision politique soit prise », a-t-il ajouté.

Pour se faire entendre, le Collectif et l’ADP annoncent que leur «  marche  à caractère pacifique », débutera du rond-point de Matoto à l’esplanade du Stade du 28 Septembre, via l’autoroute Fidel Castro.

Elie Ougna
+224 62 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*