lundi , 22 octobre 2018

Les industriels guinéens remettent un mémo au président Alpha Condé

Impulser le secteur industriel pour améliorer le climat des affaires afin de favoriser le développement économique du pays, c’est la toile de fond de la rencontre de ce lundi 10 septembre 2012 au Palais Sékhoutouréya entre le Président de la République et l’Association des entreprises industrielles de Guinée (AEIG).

En sollicitant cette rencontre d’échanges, le chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, a voulu surtout s’enquérir des problèmes qui assaillent le secteur de l’industrie en Guinée et trouver solution en vue d’une participation active des industriels au progrès économique.

A l’occasion, Hadja Ramatoulaye Bah, ministre de l’Industrie, des Petites et Moyennes Industries, a mis l’accent sur la volonté politique du gouvernement à développer le secteur industriel. Une volonté qui selon elle, se traduit par la création en 2011 de l’Agence de la promotion des investissements privés (APIP) et du Guichet unique pour améliorer le classement de la Guinée par le programme « Doings Bisness ». Aux dires du chef du Département de l’Industrie, à cette année, la Guinée était classée 179ème sur 183 évalués.

Au nom de l’Association des entreprises industrielles de Guinée, Elhadj Namory Camara a pointé du doigt les difficultés qui minent ce secteur. Il s’agit entre autres du difficile accès au foncier industriel, insuffisance de la fourniture d’eau et de la desserte en électricité, le manque de formation des dirigeants des PME. En réponse, le Président de la République a tout d’abord signalé que le développement du secteur industriel nécessite des efforts tant au niveau de l’Etat qu’au niveau des industriels. Pour cela, Pr Alpha Condé a expliqué que l’unicité de la caisse et la stabilité de la monnaie sont des efforts que son gouvernement a consentis pour la relance de notre économie. A ces efforts, le chef de l’Etat a ajouté l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative PPTE qui va être réalisé le 27 septembre prochain grâce au sacrifice de toute la population.

Le Président Alpha Condé qui a promis protéger les investissements privés, a préféré appuyer cette promesse par le renforcement de la sécurité et de la justice à travers la formation. Tout en réaffirmant sa volonté de lutter contre la corruption, le Pr Alpha Condé a rassuré les industriels de sa volonté de redynamiser ce secteur.
Au cours des débats, la concurrence déloyale, le manque d’information et de communication, l’augmentation du taux bancaire, ont été évoqués par les participants. Le chef de l’Etat a précisé que toutes les dispositions ne seront possibles qu’après l’organisation des élections législatives et il a invité chacun à s’y mettre.

A la fin de la rencontre, un mémorandum a été remis au Président de la République afin de lui permettre de mieux s’enquérir les problèmes qui freinent le développement industriel en Guinée.

 

Le Bureau de presse de la Présidence de la République

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*