lundi , 12 avril 2021

L’amicale « Guinée-Maroc » compte organiser le 2e forum économique à Casablanca en novembre

L’amicale « Guinée-Maroc » (AGUIM) compte organiser le 2e Forum économique et commercial entre la Guinée et le Maroc, dans le but d’établir des relations d’échanges solides entre les opérateurs économique guinéens et marocains, a déclaré lundi le président de l’amicale Sékouba Diakité lors d’une conférence de presse.

Prévu en novembre prochain à Casablanca, l’objectif de ce forum économique et commercial est de créer un véritable cadre de raffermissement des liens de coopérations et des échanges fructueux entre les deux pays, afin d’impulser une nouvelle dynamique dans les échanges commerciaux entre les deux Etats, dont les relations politiques sont vieilles de près de 50 ans.

Placé sous le thème « la Guinée, nouvelle eldorado des investisseurs », la rencontre va permettre de mobiliser plusieurs centaines de participants venus du monde, tels que les opérateurs économiques, les investisseurs mais aussi les acteurs du secteur des petites et moyennes entreprises (PME), qui emploient une main d’oeuvre importante dans les pays en voie de développement, comme la Guinée.

« LesMmarocains sont convaincus que dans le cadres du partenariat Maroc-Afrique, la Guinée apparaît comme un pays d’avenir propice pour les investissements », a affirmé M. Diakité, avant de rappeler que le climat politique, juridique et économique des affaires en Guinée est une opportunité pour encourager l’arrivée des opérateurs économiques marocains dans le pays.

Selon lui, des investisseurs marocains ont déjà lancé la construction d’un certain nombre d’unités industrielles marocaines en Guinée dans les domaines de la construction et de l’alimentation, avec une usine de ciment en chantier et une autre usine de blé pour la fabrication de la farine afin d’approvisionner le marché de consommation guinéen.

« Il est évident que ce n’est pas l’Etat qui développement un pays, c’est plutôt les petites et moyennes entreprise à travers la croissance et la lutte contre le chômage », a annoncé le président de l’AGUIM, pour qui, toutes les parties (marocaines et guinéennes) ont à gagner dans la tenue du forum, dont la vocation première est de mettre en place une stratégie de coopération sud- sud.

Xinhua

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*