jeudi , 18 avril 2019
Flash info

LE PDG du Groupe BCI à Sékhoutouréya

Palais Sékhoutouréya, 5 septembre 2012- En plus du secteur bancaire, le Groupe BCI (Banque pour le Commerce et l’Industrie) entend investir dans d’autres domaines afin d’accompagner davantage le gouvernement du Pr Alpha Condé dans sa politique de développement. Tel était l’objectif de la visite de Issel Mon Tajidini, Président Directeur Général du Groupe BCI chez le Président de la République, Pr Alpha Condé, ce mercredi 5 septembre 2012 au Palais Sékhoutouréya.

Au cours de l’entretien, le chef de l’Etat et le PDG du Groupe BCI ont discuté des possibilités d’investissement de cette institution bancaire en Guinée. Il importe de rappeler que ce Groupe qui est basé en Mauritanie, a déjà son agence en Guinée appelée BCI-Guinée. Toute chose qui dénote la volonté de cette banque d’œuvrer pour le développement de notre pays, comme le précise Issel Mon Tajini à sa sortie de l’audience : « J’ai eu l’honneur d’être reçu par le Président de la République. Vous savez, nous sommes un groupe d’investisseurs qui représente le Groupe BCI en Mauritanie. Nous sommes très intéressés à la Guinée. Nous avons créé un groupe appelé BCI-Guinée, une banque de droit guinéen qui a commencé ses activités depuis début juillet. Nous avons beaucoup parlé avec le Président de la République sur les possibilités d’investissement en Guinée et il est intéressé que les investisseurs viennent en Guinée. Nous avons pris l’engagement de voir les possibilités par lesquelles le Groupe de façon globale, va intervenir à travers les créneaux qui ne sont pas ceux de la banque. Je pense que dans les prochaines mois, le groupe va intervenir dans d’autres créneaux qui ne sont pas du domaine de la banque ».

Bouna Kéita, un investisseur guinéen qui collabore avec cette banque se félicite des actes posés par cette dernière avant d’inviter les opérateurs guinéens à s’y intéresser : « Je suis très content des investissements que cette banque a déjà réalisés en Guinée. Pour cela, j’invite tous les opérateurs économiques à s’y intéresser. Car, elle a accordé une importante ligne de crédit dans les secteurs industriel, commercial et même agricole ».

Le Bureau de Presse de la Présidence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*