lundi , 19 octobre 2020

Kaloum : des bandits attaquent un cambiste, plus de 10 millions de francs emportés

Les voleurs deviennent de plus en plus audacieux. Après s’être attaqués à des citoyens dans les quartiers de la banlieue de Conakry où l’obscurité règne en maître des lieux, ils ont décidé d’agir à Kaloum, quartier des affaires, généralement éclairé, réputé tranquille et sécurisé.

Le dernier cas en date est digne d’un film Hollywoodien. Les faits remontent au vendredi 31 août dernier. Il est 22h. Boubacar Dialllo, cambiste, après une journée de durs labeurs se bat depuis des heures pour trouver un taxi afin de regagner la maison. Au quartier Sandervallia, sac d’argent en main, le sieur Boubacar est apostrophé par deux hommes en moto. L’un d’eux descend, s’attaque au cambiste, prend son sac de force, grimpe sur la moto avant de filer à vive allure vers l’hôpital Ignace Deen. Ils sont d’autant plus courageux qu’ils font l’opération à quelques encablures du Commissariat central du quartier, sur la plus grande avenue du pays, l’Avenue de la République.

Malgré les cris de détresse du cambiste imprudent, les voleurs partiront sans être inquiétés. Lla voiture d’un témoin a été réquisitionnée par des volontaires pour rattraper les assaillants. En vain. D’autres témoins de la scène qui ont cru bon d’appeler le numéro vert « 122 » récemment lancé en toute pompe ont été déroutés par une série de questions, parfois inutiles. Suffisantes pour les scélérats de sauver.

Les gendarmes viendront sur les lieux des minutes plus tard, alors que Boubacar Diallo avait regagné son domicile. Il a déclaré à Kaloumpresse.com quelques jours après les faits avoir perdu 10 millions de francs guinéens, 5000 FCA et 53 dollars, plus des cartes de recharge d’une valeur de 2 millions de francs guinéens dans cette affaire.

Sidiki Mara
+224 63 45 30 95
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*