mercredi , 18 septembre 2019
Flash info

Cimenterie : une fillette naît avec des chapelets entrourés sur son corps

Dans le quartier Cimenterie, commune urbaine de Dubréka, un nouveau-né est venu au monde avec des  ‘’chapelets’’ au tour de son corps, selon plusieurs témoins. Les spéculations vont bon train.

Cette fillette de trois semaines est venue au monde avec des boules sous forme de chapelet qui entoure tout son corps,  après 13 mois de grosse, dit-on. Sa mère, Manty Camara, aurait accouché sans l’assistance d’aucune matrone.

Selon  Mariam Fofana, une des grandes sœurs de Manty Camara, c’est en se réveillant un matin qu’elle a appris la naissance de la fillette. « Quand je suis allée voir l’enfant, étonnée, j’ai demandé à sa mère si elle réalisait le genre d’enfant qu’elle venait de mettre au monde, avec tout son corps ceinturé de chapelets », relate Fofana.

 

 

Karifa Mara, voisin de la famille Camara, lui, a peur de l’enfant. « Je me dis qu’une enfant pareille n’est pas une petite, il faut la craindre et il faut la montrer aux karamokos (NDLR : marabouts) ». 

L’enfant mystérieuse a un prénom. Rouguiatou. Un prénom que ses parents affirment avoir choisi dans le coran. Selon les informations recueillies auprès de la maman, son enfant n’a pas encore reçu les premières toilettes. «  Je faisais des rêves dans lesquels elle est assise sur un chameau.  Parfois elle apparaît dans mes rêves entrain d’égrener un chapelet.  Quelques fois, elle me conseille de ne pas avoir peur car elle est une personne », dit-elle. Selon toujours la mère, Rouguiatou lui aurait dit de mobiliser tous les karamokos de la ville de Dubréka.

Dans le quartier, il n’y a pas de témoin pour confirmer que l’enfant est née avec les chapelets.  La maman s’inquiète pour l’avenir de son bébé.  Manty est obligée de réciter quelques verset du coran pour calmer sa fillette quand cette dernière pleure.

Sidiki Mara
+224 63 45 30 95
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*